29 février 2016

L'aventure du concussoris Magnus [Sherlock Holmes et Dr. John Watson dans] - Yayoi Neko

Couv_SherlockTitre : Sherlock Holmes et Dr. John Watson dans l'aventure du concussoris Magnus
Tome : 1
One-shot
Auteur : Yayoi Neko
Éditions : Les éditions Muffins
Nbre de pages : 116
Date de sortie : juillet 2010

Il en dit quoi le résumé ? Sherlock Holmes et le docteur Watson sont mandatés par Lady Éva Brackwell pour négocier avec l'horrible Charles Augustus Milverton la restitution de lettres compromettantes

Découvrez dans cette libre adaptation de la nouvelle de Sir Arthur Conan Doyle "L'aventure de Charles Augustus Milverton", une nouvelle vision de la relation partagée entre le célèbre détective Sherlock Holmes et son ami et biographe, le docteur Watson.

Et moi, j'en pense quoi ? En reprenant le texte original mot pour mot ou presque cette courte BD nous donne une vision de la relation entre Holmes et Watson comme certain.e.s (dont moi) l'ont vue en sous texte de l’œuvre d'origine, où les deux compères ne partagent pas qu'une belle amitié mais bien une relation plus fusionnelle encore.

Je ne suis ni une habituée ni une grande partisane de ce genre de dessin sans vraiment savoir expliquer pourquoi. Peut-être parce que les têtes semblent souvent trop petites, que les visages sont trop sévères ou les traits trop figés. Et pourtant ici ça ne m'a pas vraiment dérangée, mieux encore, dans bien des cases j'ai trouvé les dessins vraiment sympa. Passant du franchement mignon dans les scènes tendres au classe et énergique dans les moments d'action, l'auteure dévoile une palette de sentiments et des personnages profonds et crédibles auxquels on s'attache en un rien de temps.


Comme je l'ai dit le texte est exactement celui de la nouvelle dont il est tiré. Peut-être à quelques variantes près cela dit, n'ayant pas celle ci sous les yeux en ce moment je suis bien en peine de le vérifier. Mais l'ayant relue il y a quelques mois elle est encore assez précise dans mon esprit pour m'en rappeler et voir ce qui est davantage qu'une similitude.
Ici pas de rajout au niveau du texte ou de la trame de l'histoire permettant d'ajouter un peu de romance ou de sexe à l'ensemble comme on le voit dans de nombreuses fanfics mais une simple relecture illustrée permettant de faire apparaitre l'histoire et ses petits détails sous un jour nouveau.

Comme dans bien des adaptations Watson est adorable et, fort heureusement, loin d'apparaitre en nigaud maladroit comme ça a hélas été trop souvent le cas par le passé il nous dévoile ici nombres de ces cotés, de l'homme à la fois attentionné et fort au personnage qui nous amuse par ses mimiques et ses réactions spontanée. Il forme avec son compagnon d'aventures un duo frôlant la perfection en incarnant le personnage doux et bienveillant auquel on peut le plus facilement se raccrocher.

Comme nous le suggère l'auteure dans le court texte clôturant ce volume il est intéressant en lisant le Canon Holmésien de resituer l'histoire au temps où elle a été écrite et d'ainsi donner, si nous le désirons, une importance plus grande aux nombreuses allusions glissées un peu partout et nous rappelant sans cesse la relation fusionnel existant entre les deux hommes. En un temps où il aurait été inconcevable d'afficher en public son homosexualité est-il si impensable qu'un amour sincère ait été camouflé en amitié inconditionnelle?

 

Les éditions Muffins, où est éditée cette histoire, fermeront définitivement leurs portes le 31 mars. Avis est donc lancé aux fans du détective, s'iels veulent une chance de pouvoir compter ce volume dans leur bibliothèque il ne leur reste plus qu'un mois pour le commander.
L'ouvrage est de bonne qualité dans un format plus grand que les mangas traditionnels, permettant ainsi de s'attarder plus facilement sur les détails glissés ci et là par l'auteure, et plus petit que les BD franco-belge.
Il s'adapte ainsi parfaitement dans ma collection hétéroclite d'ouvrages consacrés à Sherlock Holmes.

Le Deviantart de Yayoi Neko
Son Tumblr
Son FB

Son Twitter

En résumé
Point positifs :
L'histoire n'est pas du tout nouvelle mais est vue sous un prisme different ce qui lui permet de se differencier des nombreuses redites. Aucune scéne érotique, ce n'est pas un yaoi avec pour seul but de faire se mouiller les culottes mais bien une enquête du detective avec un bonus d'amour.
Points négatifs : Holmes est carrément trop musclé, heureusement il n'apparait pas souvent torse nu (une seule fois en fait).

Ce livre s'inscrit dans le cadre du défi lecture 2016 pour la catégorie 51 : Un livre dont le titre contient au minimum 6 mots.

def LEC 2016


28 février 2016

Quand je viens me faire caliner... [un cadeau de St Valentin en BD]

Hey, bande de chaussette en bois !

Vous l'avez réclamé (à trois, oui, mais vous l'avez fait), donc le voilà.
Le cadeau que Sieu K m'a fait pour la St Valentin.

Toute ressemblance avec des personnages existant.e.s serait purement fortuite.
Si, si.
C'est vrai.

Je lui ai déjà fait remarquer les fautes d'orthographe alors vous pouvez en rajouter une couche mais il y a peu de chance qu'il les corrige parce qu'il a ajouté des filtres après avoir lettré et que ça le fait chier de le refaire.
En gros.
Voilà.

pourquoi tu m aimes (1)

pourquoi tu m aimes (2)

pourquoi tu m aimes (3)

pourquoi tu m aimes (4)

pourquoi tu m aimes (5)

pourquoi tu m aimes (6)

Après ça vous allez imaginer que je suis méchante.
Et bien sur ce n'est pas vrai, hmm...

L'homme-ombre - Nouvelle contée [Audiobook gratuit]

Hey, bande de cacatoès pourpre !

Aujourd'hui c'est vendredi et vendredi c'est le jour de la nouvelle contée !
Cette semaine j'ai choisi l'homme ombre dont la fin n'est peut-être pas toujours super bien comprise par tout le monde mais que j'avais envie de voir renaitre.

 Alors, votre avis sur cette nouvelle ? Des conseils à me donner ? Des critiques à me faire pour me permettre de m'améliorer dans les prochaines lectures ?

Aussi, je pense ne pas me contenter de lire encore et encore mes propres histoires donc si vous en avez écrit et que vous aimeriez les entendre contées laissez un lien dans les commentaires pour que je puisse aller les lire. J'en choisirais de temps en temps une parmi mes favorites. (et en plus je serais curieuse de découvrir ce que vous écrivez).

Pour lire cette nouvelle de 2014 rendez-vous ici.

25 février 2016

Arte, tome 2 - Kei Ohkubo

Arte t2 Kei OkuboTitre : Arte
Tome : 2. Série en cours
Auteur : Kei Ohkubo
Éditions : Komikku
Nbre de pages : 208
Date de sortie : 19 novembre 2015
Coup de Coeur !

Il en dit quoi le résumé ? Encore ébranlée par des sentiments nouveaux qu’elle a du mal à contenir, Arte est entraînée par Veronica, sa mécène, dans un quartier miséreux de la ville.
La jeune artiste découvre la réalité sordide de la vie d’une ancienne courtisane de renom, qui a sombré dans la déchéance. Alors qu’Arte est sous le choc, Veronica lui demande quel est son rêve d’avenir.
Après cette magistrale leçon de vie, Arte est plus que jamais déterminée à prendre son destin en main et à tracer son chemin.

Et moi, j'en pense quoi ? Un second tome aussi intéressant et bon que le premier.
On en apprend plus sur Veronica, la courtisane, et, comme Arte, on en vient à se demander quel est le vrai visage de cette femme si particulière.
On retrouve aussi Angelo, toujours aussi perturbé par Arte, qu'il a du mal a cerner tant elle lui apparait comme étant différente des autres filles de sa connaissance.

Dans ce tome on fait aussi connaissance avec un nouveau personnage complexe et attachant qu'on devine sans trop de mal être un futur personnage secondaire récurant.

Finalement le grand"absent" de ce tome serait plutôt Léo, dont on ne sait toujours pas grand chose mais je suppose que ces informations viendront en temps et en heure.

Finalement ce tome est aussi bon que le premier. Les dessins sont toujours aussi soignés, les personnages sont complet.e.s et attachant.e.s, le thème est passionnant, c'est un gros coup de cœur.

Point positifs : Les dessins, le scénario très féministe sans "en faire trop", l'attention portée aux tenues. 
Points négatifs : Je ne vois toujours pas.

Cette lecture s'inscrit dans le défi SFFF - diversité, dans la catégorie 9 : Lire un roman graphique, une BD, un manga ou un comic avec une femme pour héroïne.

logo-diversité-petit


Défi SFFF et diversité

Hey, bande de poils de mollet en été !

Encore un nouveau défi.
Cette année sera chargée en lecture.
Mais c'est bien.

Le Défi SFFF et diversité  se tiendra sur un an, du 15 janvier 2015 au 14 janvier 2017 minuit. Je suis un peu à la bourre mais pas encore tant que ça, y a pas de mal.
Il y a donc 20 catégories. Un livre peut valider plusieurs catégories en une fois et trois peuvent être zappées et remplacées par une autre catégorie qui sera donc faite en double.

Pour nous rejoindre et/ou voir toute la descitption de ce défi je vous donne RDV sur RSF blog.

(Par « oeuvre » ou livre, entendez : roman, recueil, nouvelle dans une anthologie ou nouvelle seule.)

  1. Lire une oeuvre de SF(et uniquement de SF) écrite par une femme. Space opera, hard-Sf, ce que vous voulez, mais de la SF. Roman, recueil, nouvelle dans une anthologie.
  2. Lire une oeuvre de SF ou Fantasy ou Fantastique (SFFF) francophone mais non française. Une oeuvre écrite en langue française donc, mais pas par un auteur français.
  3. Lire un essai ou un article traitant de science, de science-fiction, de fantasy ou de fantastique.
  4. Lire une oeuvre SFFF écrite par un auteur de couleur ou métissé. Que c’est moche, écrit comme cela. Mais il faut quand même bien trouver un terme : allez… tout sauf blanc.
  5. Lire un livre SFFF dont vous n’avez pas encore vu l’adaptation en film. Il faut bien quelques items faciles.
  6. Lire un roman SFFF young adult
  7. Lire un livre SFFF se passant en Orient (qu’il soit réel ou fantasmé) : Asie, Moyen Orient … Là aussi c’est plus facile qu’il n’y paraît.
  8. Lire un livre SFFF parlant d’une ou de femme(s) dans la guerre, peu importe que la guerre soit réelle (Seconde guerre mondiale par ex) ou imaginaire. Attention, il faut que ces femmes aient un rôle prépondérant.
  9. Lire un roman graphique, une BD, un manga ou un comic avec une femme pour héroïne.
    Arte t2 - Kei Ohkubo. (Lien vers la chronique)
  10. Lire une oeuvre de SFFF par un auteur non occidental (chinois, brésilien, pakistanais, ougandais… je vous laisse chercher).
  11. Lire une oeuvre de SFFF dans laquelle l’Afrique (ou un pays d’Afrique) tient une place prépondérante. Si les personnages sont issus du continent africain mais expatriés sur Titan, ça marche aussi.
  12. Relire un conte que vous avez adoré étant enfant.
  13. Lire une oeuvre de SFFF écrite par une personne issue ou militant pour la communauté LGBTQIA (Lesbienne, Gay, Bi, Trans, Queer, Intersexuelle, Asexuelle).
  14. Lire un livre de cli-fi (climate fiction). Ou éco-fiction (pour écologie fiction). Changement climatique, écologie et questions environnementales, la SF vous offre un terrain de spéculation.
  15. Lire un livre de SFFF féministe. Ouvertement féministe ou gommant les genres. Une petite liste ici.
  16. Lire le premier livre d’une série SFFF que vous n’avez jamais lu.
    Le Nibelung, tome 1 : Le Carnaval aux Corbeaux - Anthelme Hauchecorne (lien vers la chronique)
  17. Lire un livre dans lequel une IA ou des robots ont un rôle prépondérant.
  18. Lire un livre SFFF traduit.
  19. Lire un recueil de nouvelles SFFF.
  20. Lire un livre de SFFF transhumaniste ou posthumaniste. Et si.

logo-diversité-petit

Le Nibelung, tome 1 : Le Carnaval aux Corbeaux - Anthelme Hauchecorne

24 février 2016

Customisation de figurines, cadeau de couple sympa

Hey, bande de macaques en pépins de raisins !

Je l'avoue, j'ai un peu menti quand je vous ai dit que nous n'allions rien faire pour la St Valentin...

Quelques semaines avant, l'un.e de nous a dit à l'autre : "Et si on se faisait des cadeaux fais mains à la St Valentin ?"
C'était loin d'être gratuit, parce que ce cadeau il était commencé depuis le mois de décembre mais n'avait été terminé à temps ni pour Noël ni pour l'anniversaire de l'autre.
Donc quand celui ci a répondu "Ah ouais, pourquoi pas. J'avais commencé un truc pour Noël mais je ne l'avais pas fini, ce sera l'occasion. " la première personne a pu avouer qu'elle était dans le même cas et que c'est ce qui avait orienté sa proposition.

Procrastinateurices et incapable de garder un secret bien longtemps. On s'était décidément bien trouvé.e.s.

Figurine custo - Kobaitchi

Donc, pendant quelques semaines nous avons beaucoup remis au lendemain, un peu réfléchis et finalement, quelques jours avant la date butoir, nous nous sommes mis.es au travail.

Aujourd'hui je vous propose de découvrir ce que j'ai réalisé pour l'occasion.
Deux petites figurines nous représentant (à peu près).

Figurine custo - Kobaitchi  Figurine custo - Kobaitchi

J'ai gardé les visages d'origine parce qu'ils étaient assez sympa, ce que je trouve finalement un peu dommage parce qu'ils ne nous ressemblent pas tant que ça, mais ça ne rend pas trop mal quand même.

Je pense rajouter une figurine en forme de Touille d'ici peu, et pourquoi pas deux bêtes chats, on verra ça.

Figurine custo - Kobaitchi  Figurine custo - Kobaitchi

La prochaine fois en revanche j'utiliserais du verni mat parce que le brillant rend des photos franchement pas terribles, on dirait qu'elles ont été plongées dans l'eau...

Enfin, c'était plutôt sympa à faire même si je n'ai pas sculpté toute la figurine moi même.

Figurine custo - Kobaitchi  Figurine custo - Kobaitchi

Ce n'est pas très compliqué à faire en partant de figurines existantes, du coup j'hésite à vous faire un tuto pour vous aider à réaliser les vôtres dans quelques mois. Dites le en commentaires si ça vous intéresse. Moi en tout cas je risque d'en réaliser d'autres et ça ne sera pas très compliqué de prendre des photos de chaque étape.

Je ne vous ai pas (encore) montré le cadeau que moi j'ai reçu. Sieu K m'a indiqué que je pouvais le partager même s'il est un peu personnel donc faites le moi savoir si ça vous intéresse et j'en parlerais dans quelques jours.

Figurines de départ avant custo

22 février 2016

Arte, tome 1 - Kei Ohkubo

Arte 1 Kei OhkuboTitre : Arte
Tome : 1. Série en cours
Auteur : Kei Ohkubo
Éditions : Komikku
Nbre de pages : 208
Date de sortie : 26 août 2015
Coup de Coeur !

Il en dit quoi le résumé ? Le hobby d'Arte, jeune fille aristocrate, à toujours été de dessiner et peindre. Une activité que son père à toujours encouragé et que ça mère à toujours dénié. Lorsque son père vint à décéder subitement, sa mère lui ordonne d'arrêter ses activités futiles. Arte repousse alors sa mère et se met un quête d'un atelier ou elle pourrait pratiquer sans peine et sans avoir ce sentiment de discrimination. Porter par son amour de l'art, Arte, au tempérament toujours optimiste, quitte ainsi l'aristocratie et entre dans la vraie vie difficile des artistes.

Et moi, j'en pense quoi ? Florence début du XVIe. L'art est partout, les artistes sont extrêmement bien considérés et sont bien sur tous des hommes. Il n'est demandé aux femmes que de bien tenir leur maison, d'être belles et de contenter leur époux. En particulier dans l'aristocratie.
Mais cette vie n’intéresse pas Arte dont l'esprit est trop libre pour se contenter d'une telle existence et c'est après une énième dispute avec sa mère, peu après la mort de son père, qu'elle va tout abandonner pour devenir apprentie dans un atelier de dessin.
Hélas, elle déchantera vite, aucun des maitres de la ville ne la prenant au sérieux à cause de son sexe. Et alors que la rage l'emporte et qu'elle s’apprête à commettre l'irréparable après que le dernier atelier l'ai jetée à la porte elle va faire la connaissance de Léo, peintre lui aussi, qui, bon gré mal gré, va la prendre comme apprentie et lui permettre (peut-être ?) de devenir une vraie peintresse à son tour.

Évidemment tout ça ne va pas se faire en un jour et l'aristo qu'elle était va devoir s'habituer à sa nouvelle vie, plus rustre, plus dure, plus pauvre mais aussi tellement plus libre, plus passionnée et plus heureuse.

Arte est un rayon de soleil, on l’apprécie dés les premières page et à la fin du volume on l'aime d'un amour sincère. Elle est bornée, spontanée, parfois trop sure d'elle, acharnée, obstinée mais aussi incroyablement talentueuse et elle nous rend heureux simplement en la regardant évoluer vers son rêve et son émancipation.

Le dessin est vraiment très joli, les habits sont rendus avec beaucoup de finesse et de détails, les rues de Florence grouillent de gens, fourmillent d'objets, le marché délivre ses odeurs, ses bruits, ses voix, les ateliers débordent d’outils et d'hommes transpirants, la ville exulte et respire au rythme des histoires qui s'y déroulent.
C'est un plaisir pour les yeux en plus de l'esprit.

Arte m'a plusieurs fait penser à Mafuyu (Fight Girl). Aussi bien dans son design que dans son caractère. Elles ont cette même vitalité, cette énergie, cette curiosité qui les rend attachantes dés qu'on les rencontre. Bien que leurs histoires soient très éloignées l'une de l'autre.

Nous avons là un manga plein de promesses et, espérons le, une série qui durera dans le temps et en qualité.

En résumé.
Point positifs :
Les détails dans le dessin, le thème qui, forcément, me tient à coeur, les personnages attachants, crédibles et interessants. 
Points négatifs : Je ne vois pas

Article initialement publié sur Yatta Fanzine

Ce livre s'inscrit dans le cadre du défi lecture 2016 pour la catégorie 55 : Un livre avec un prénom dans le titre. 

def LEC 2016

19 février 2016

Le comptoir de nul part en audio book gratuit !

Hey bande de calepins en dattes séchées !

Hier j'ai fait un petit truc qui me trottait dans la tête depuis un moment, j'ai enregistré une de mes nouvelles et je l'ai postée sur Youtube !
C'est vachement nouveau pour moi donc il doit y avoir plein de trucs qui ne vont pas, qui écorchent les oreilles et la bienséance. Je compte sur vous pour me dire ce que vous en pensez (même si c'est négatif) et me donner des conseils pour m'améliorer si vous en avez.  
Je pense en poster une par semaine en commençant par celles qui ont déjà été publiées en version texte sur le blog, mais il y aura aussi du nouveau !

Enfin voilà, j’espère que ça vous plaira.
N'hésitez pas à aller vous inscrire sur la chaine pour être directement notifié.e.s lors des prochaines sorties.
Ah oui, l'image de fond sera plus belle (ou au moins moins laide) la prochaine fois mais là, une fois enregistrée, je voulais juste la mettre en ligne le plus vite possible.

 

 Aussi, ça n'a pas grand chose à voir mais je cherche à migrer le blog vers Wordpress depuis un moment, seulement je n'ai trouvé aucun moyen de le faire en gardant mon nom de domaine (qui a été acheté directement par Canalblog vu que c'est le seul moyen d'en avoir un sur cette plateforme... Et que je ne sais pas trop comment le récupérer.) Du coup si certain.e.s d'entre vous sont passé.e.s par là et sont d'accord pour me guider, en sachant que mes connaissances en codage flirtent avec le 0,003%  mais que je suis pleine de bonne volonté, ce serait méga sympa.

dharma-van

Et n'oubliez pas de me dire ce que vous pensez de l'audio book surtout, si vous avez dix minutes.