chansons du lundi

08 juin 2015

Chanson du lundi - Walk off the Earth - Little boxes

Il y a longtemps qu'on ne s'est pas fait de lundi musical et j'ai envie de vous montrer ce que j'écoute pour le moment. Ça tombe finalement plutôt bien.

Et donc je vous propose une chanson du groupe Walk off the Earth. Il est peu probable que vous soyez passé à coté de ce phénomène quand ils ont été révélés en 2012 avec leur reprise de Gotye Somebody That I Used to Know où il jouaient à cinq sur la même guitare.


Mais celle que j'ai choisie est une de leur compo originale, voilà little boxes de Walk off the Earth.
En plus j'adore le clip de cette chanson.

Leur chaine Youtube
Leur page FB
Tout sur eux sur Wiki

Walk off the Earth

Posté par kobaitchi à 01:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 octobre 2014

Chanson du lundi : Milky Chance - Flashed Junk Mind

A la bourre! Mais je vous avais promis un lundi musical, voici donc le lundi musical!
Même si officiellement nous sommes mardi, hé oui.

Le groupe du jour est allemand et vous avez du tomber cet été à la radio ou sur Youtube sur le titre qui les a propulsé; Stolen Dance.
Ou alors pas du tout et j'ai cru les avoir entendu à la radio alors qu'en fait c'était sur un CD, ce qui n'est pas totalement impossible bien qu'un peu improbable quand même. Mais au fond ça n'a aucune importance parce que le titre que je vais vous passer n'est pas Stolen Dance, bien que je l'aime beaucoup aussi, mais un autre.

milky chance

Mais d'abord un peu d'histoire.
Milky Chance est né en 2012 dans la région de Cassel en Allemagne de l'union musicale de Clemens Rehbein (chant, guitare) et Philipp Dausch (DJ, musique).
Les deux amis, qui se sont rencontrés à l'école, ont commencé leurs carrières séparément, le premier jouant dans un groupe local du nom de Tones Flown , le second étant DJ.
En 2013, après avoir travaillé un an sur le lancement en ligne de certaines musiques, ils sortent leur premier album, Sadnecessary, qui sera très bien accueillit en Allemagne ainsi que dans les pays alentour. S'en suit une tournée mondiale qui se poursuivra encore jusqu'en 2015 (avec, notamment, plusieurs date en France et une en Belgique parmi celles à venir).
J'ai d'ailleurs faillis aller les voir aux Francof' en juin dernier mais le prix et mon appréhension vis à vis des festivals m'en a découragé, je réfléchis néanmoins à la possibilité d'aller en février à Bruxelles, pour un vrai concert, dans une vraie salle et à un prix tout à fait acceptable.

milky chance

Le morceau que je veux vous proposer aujourd'hui est leur dernier en titre, Flashed Junk Mind, dont j'aime pas mal le clip (mais aussi la mélodie, hein). D'ailleurs, ceux qui me connaissent bien ne devraient avoir aucun mal à comprendre pourquoi.

 

Site officiel
Fakebook
Twitter
Chaine Youtube

 

Article raccord avec le P52 du 18 au 24 septembre : Autre langue

milky chance

 

29 septembre 2014

Chanson du lundi : Grimes - Oblivion

Pour ce lundi musical je vous propose un tire qu'il m'est, une fois encore, bien difficile de classer.
Entre électronique, expérimentale et J-pop je vous présente Grimes, chanteuse canadienne à l'univers pour le moins particulier. A la frontière entre l'onirique, l'hypnotique et l'absurde (regardez le clip de Genesis pour vous en persuader) ses mélodies nous entraînent dans un voyage aux multiples influences.

grimes

Elle fait parler d'elle depuis quelques années déjà, son troisième album, Visions, a été sacré meilleur album canadien de 2012 et elle se voit octroyer en avril 2013 une récompense aux 17e Webby Awards pour sa capacité à « exploiter la puissance du web afin d'engager et d'inspirer des millions de fans en ligne ». Donc ce ne sera pas forcément une découverte pour beaucoup d'entre vous.

 

 

Site officiel
Page Wiki
Page Fakebook
Page YouTube
Site de 4AD Records, son label

Article pour le P52 du 24 au 30 juillet : Musique

11 août 2014

Chanson du lundi - Steam Powered Giraffe - I'll rust with you

Comme nous sommes (à nouveau) lundi je vais encore une fois tenter de vous imposer ma musique pendant 3 minutes.

Le groupe de cette semaine est Steam Powered Giraffe. Un autre groupe de steampunk donc.

spg1

Les membres en deux mots (source : wiki):

  • The Spine (David Michael Bennett) est un robot d'avant garde "dieselpunk" avec une colonne vertébrale en alliage de titane et des manières humaines très convaincantes. Sa peau est argentée, et il porte un borsalino noir ainsi qu'une cravate rouge. Il joue de la guitare, de la basse, de la mandoline et du clavier.
  • Rabbit (Bunny Bennett) est un androïde cuivré "rouages" présentant des dysfonctionnements, portant un chapeau de cocher, avec des lunettes steampunk calées dessus, et une tunique noire avec des touches de rouge. Il joue au melodica et à l'accordéon.
  • Hatchworth (Sam Luke) est un robot art déco, fait à partir d'une gazinière, présenté le 1er octobre 2012. Il était un des premiers robots créés par le colonel P. A. Walter, mais a été rangé dans un placard à cause d'une fuite sur son réservoir. Quand The Jon a quitté le groupe, Hatchwoth fut libéré et rénové pour devenir musicien.
  • Michael Philip Reed est connu comme étant "L'homme orchestre" ("One Man Band"); sa contribution est de faire les chœurs et jouer à la guitare, au banjo, à la basse, au piano et éventuellement à la batterie.
  • Steve Negrete est l'ingénieur son dédié au groupe.
  • Matt Smith est le tout dernier membre arrivé. Il remplace Sam luke à la batterie, le poste étant vide depuis l'apparition d'Hatchworth.
  • The Jon (Jon Sprague - ex-membre) était un robot art déco doré, des 4 membres originaux. Il arborait une chemise noire, un pantalon à rayures, ainsi que des bretelles rouges. Il était célèbre pour ses gamineries et fut rénové dans les années 90 avec du Crystal Pepsi. Il est dit que les bretelles rouges qu'il portait étaient les mêmes que celles mentionnées dans la chanson "The Suspender Man", bien qu'il ne fut pas le personnage de la chanson. Jon Sprague a quitté le groupe en 2012, suite à des obligations et travaille comme artiste depuis à San Diego, Californie.
  • Upgrade (Erin Burke - ex-membre) était un robot argenté et rose, des 4 fondateurs du groupe. Elle portait une robe noire et une casquette et était connue pour avoir un comportement très "fille", avec toutefois, des pointes de garçon manqué. Elle rêvait en permanence de ses futurs plans pour devenir une princesse, ou un tank flottant. Erin Burke a quitté le groupe en 2011 pour des divergences créatives.

 

Contrairement au dernier groupe celui ci est plus connu et une page Wiki en français lui est dédiée, je vous invite donc à la consulter si vous voulez en savoir plus. 

Comme pour le dernier lundi musical j'ai choisis un titre qui n'est absolument pas représentatif de leur répertoire, celui ci faisant presque autant rockabilly que steampunk, mais c'est mon coup de coeur du moment. Je vous invite donc chaudement à aller écouter les autres titres.

Leur site
Leur page Facebook
Leur Twitter
Leur chaine Youtube
The Cavalcadium (Fan site officiel avec plus d'infos sur leur fause bio, forum, etc)

 

spglogogrundge

14 juin 2014

Chanson du (pas) lundi : The Cog is Dead - Savior of the Skies

Il y a longtemps qu'on ne s'est plus fait un petit lundi musical hein?
Oui bon, je sais, on est pas lundi. Mais j'avais pas envie d'attendre pour vous faire découvrir ce groupe sur lequel je suis tombée par hasard, qui est relativement peu connu par ici et auquel j'ai pas mal accroché. Un groupe pour lequel je n'ai d'ailleurs trouvé aucune information en français. Alors, une fois n'est pas coutume, je vais tacher de vous faire un article aussi complet que possible.

The Cog is Dead

The Cog is Dead

Les membres :
Capitaine John Sprocket (John Mondelli) : Chant - guitare - clavier - ukulélé - banjo - accordéon - Kazoo - etc
Renate Goodwin (Renate Eights) : Batterie - percutions
Bradley Harington III (Bradley Whalen) : Basse - chœurs

La véritable histoire :
The Cog is Dead fut formé fin 2006 par John Mondelli. Ils choisirent le nom, The Cog is Dead, après avoir lu ces mots aléatoirement sur une page de la pièce de théâtre "The Real Thing" de Tom Stoppard.

L'histoire un peu moins authentique mais plus sympa à écouter :
Sur leur site on apprend qu'en 1893 John Sprocket était un horloger passionné par son métier de Grimsby en Angleterre. Il aimait surtout les engrenages, rouages et dents de toutes ses horloges et montres. Si bien que quand apparurent un concurrent du nom d'Hamilton et sa découverte permettant de faire fonctionner les montres et horloges d'une façon ne requérant pas l'usage d'engrenages, il sombra dans une profonde dépression.
Heureusement après quelques semaines à pleurer sur la mort des rouages (the dead of the cogs - Cogs is Dead... Vous suivez?) il reçu la visite d'une amie qui allait lui apporter une aide très précieuse.

Cette amie, Renate Goodwin, n'était autre que la meilleure mécanicienne de la ville. De plus elle se fournissait exclusivement chez Sprocket, affirmant que les meilleures pièces d'horlogerie du monde se trouvait chez lui. Tu m’étonnes qu'il la considérait comme une bonne amie.
Quoi qu'il en soit M. John lui dévoila à l'occasion de cette visite l’existence nouvelle des montres digitales et, de ce fait, la raison de son mal être.
C'est là que, plutôt que de se laisser aller, elle aussi, au désespoir la jolie dame lui proposa une chose assez, comment dire, excentrique. Elle proposa à son ami de construire une machine à voyager dans le temps et d'aller jeter un œil dans le futur pour voir l'impact qu'aurait cette nouvelle invention dans le monde. La nouvelle invention étant bien entendu toujours la montre digitale et nullement la machine à voyager dans le temps, ça c'est plutôt commun on est d'accord.

Évidement l'horloger fut emballé par l'idée, qui ne l'aurait pas été aussi hein, et ils se mirent au travail, mettant à profit leur longue expérience en mécanique et horlogerie pour construire une fabuleuse machine à remonter le temps. Et, enfin, il purent prendre la route et voguer vers le futur sur leur machine à remonter le temps volante. Et oui, en plus elle vole. Vous êtes jaloux hein?!

A peine étaient-ils partit que des bruits suspects se firent entendre dans un baril emporté sur le vaisseau. Après une rapide investigation ils découvrirent un passager clandestin. Un jeune homme en quête d'aventure et plutôt intéressé à l'idée de voyager dans le temps à bord d'un bateau. Encore une fois, qui ne le serait pas bordel de crotte?

Enfin, le capitaine Sprocket décida qu'il n'était pas une menace et lui offrit le poste de navigateur chronographe, rien que ça. En même temps l'équipage était plutôt mince avant son arrivée (après aussi me direz vous) ça laissait quand même supposer qu'il restait quelques bonnes places à prendre. Enfin, c'est ainsi que Bradley Harington III intégra l'équipage du vaisseau et qu'il partirent tout trois à la découverte du 21eme siècle. Même si, à mon humble avis, c'est pas forcément le plus intéressant.
Hélas, ce qu'ils y découvrirent les consterna profondément. L'horloge digitale était présente en abondance dans ce siècle, si bien qu'ils décidèrent que leur mission serait de rendre à l'horloge mécanique la place dorée qu'elle occupait au 19eme siècle.

Et maintenant ils parcourent le monde dans leur machine volante (enfin, surtout l'Amérique. J'aimerais bien les voir en Belgique moi pourtant), diffusant leur message par la musique. Peut-être qu'un jour les masses se rendront compte de l'horrible tragédie qui s'est déroulée quand Hamilton imposa son invention digitale à travers le monde. Quand l'engrenage est mort.

The Cog is Dead

 Bon, par contre, comme j'ai trouvé assez peu d'infos sur eux contre pas beaucoup plus de photos je ne sais pas si Renate fait toujours partie du groupe. Sur beaucoup de photos (et même dans ce clip) il y a trois voir quatre hommes et plus de filles du tout, mais sur leur site officiel elle y est toujours donc je ne sais pas trop quoi en penser...

 

Ça mis à part, et malgré un léger, très léger, sarcasme dans ma traduction de leur histoire j'aime beaucoup leur boulot et j'espère vraiment les voir un jour de ce coté de l'Atlantique.
Le morceau que je vous propose est mon préféré, Savior of the Skies. Par contre il n'est pas forcément représentatif du reste de leur répertoire donc n'hesitez pas à fouiller un peu plus en profondeur pour découvrir leur univers.

 Leur site
Leur page Facebook
Leur Twitter
Leur chaine Youtube
Leur Tumblr

Et dites moi ce que vous en avez pensé aussi.

 


25 novembre 2013

Chanson du lundi : Pentatonix - Daft Punk cover

Comme on est lundi, et qu'il y a très longtemps que je ne l'ai plus fait, voici un petit article chanson du lundi!

Cette fois je vous parlerais d'un groupe que j'ai découvert grâce à Minou.
Ils sont cinq, ils chantent et font la musique eux même mais sans instruments. Ils ne font actuellement que des reprises (enfin je crois) et je dois bien admettre qu'une grosse partie de ce qu'ils font déchire sa race. Ils sont Pentatonix.

Je vais pas m'attarder beaucoup plus cette fois, aujourd'hui pas d'info supplémentaire, pas de bio, pas d’anecdote, si vous voulez vous renseigner un peu plus sur eux leur page wiki est là. Parce que pour le moment à part préparer mon marché de l'art de ce weekend je n'ai pas beaucoup le temps de faire autre chose, d'ailleurs il faudrait vraiment que je fasse un article la dessus avant... Enfin, en attendant toutes les infos sont sur cette page, n’hésitez pas à passer nous faire un petit coucou si vous êtes dans les parages, ça nous ferait super plaisir de vous voir.

Enfin voilà, leur chaine youtube est ici et je vous laisse avec leur super reprise de Daft Punk.

 

03 juin 2013

Chanson du lundi : Stromae - Formidable

C'était il y a  une semaine, Stromae faisait d'une pierre deux coups, il tournait son nouveau clip et créait le buzz en apparaissant soit disant bourré en plein Bruxelles.

Tout juste après il faisait une apparition sur le plateau de Ce soir ou jamais (Fr2) pour présenter son nouveau morceau "Formidable". Qu'il interprétera d'ailleurs d'une façon laissant un peu penser qu'il pourrait se la jouer Gainsbar (pour le coté picole)...
Mais finalement non, tout ça n'était que de la promo! Et de la promo qui a marché plutôt pas mal vu qu'on arrête pas de parler de lui partout dans les médias depuis.

Quand je l'ai écouté la première fois je n'aurais pas su dire si j'aimais ou non (ça vous l'a déjà fait?) alors je l'ai écouté une seconde fois. Puis une troisième. Puis une quatrième... Puis encore quelques fois. Donc en fait force m'est d'admettre que oui, j'aime bien.
Certains vont jusqu'à le qualifier de Brel des temps modernes mais personnellement je ne connais assez ni l'un ni l'autre pour me hasarder à pronostiquer sur ce genre de choses.

Je pense qu'il est assez peu probable que vous soyez passé à coté la semaine dernière, mais au cas où voici donc la chanson de ce lundi :

Formidable de Stromae

 

29 avril 2013

Chanson du lundi : Caravan Palace - Bambous (suivit d'un tas d'autres)

Aujourd'hui c'est lundi, donc aujourd'hui on fait du bruit! 

caravan_palace

Et avec un groupe français pour une fois. Un groupe d'electro swing bien sympa qui a déjà pas mal fait danser Take Some Crime (c'est d'ailleurs comme ça que je les ai découvert)

Il s'agit de Caravan Palace.
La vidéo est celle d'un concert, qui commence justement par mon morceau préféré, donc si vous ne devez en écouter qu'un écoutez celui là (c'est peut être le seul sur lequel la chanteuse ne donne pas de la voix d'ailleurs, mais tant pis pour vous si vous n'allez pas plus loin)

 

L'anecdote qui m'a amusée à leu sujet c'est que le groupe s'est formé après que les membres aient été contactés pour faire la musique d'un film porno muet des années 50. D'ailleurs leur premier clip s'intitulera Jolie Coquine.
Tout un programme ;)

05 mars 2013

Chanson du lundi [Oui bon, du mardi] Green Day - King for a Day

Pour la chanson de ce lundi (oui bon d'accord on est mardi, mais est ce vraiment grave?) pas de découverte pour vous. A moins que vous n'ayez passé les 25 dernières années avec la tête dans un seau. Mais un groupe que j'écoute de temps en temps et un titre qui jusqu'à présent m'avait toujours échappé. Alors que je l'adore!

Bon ce titre je l'ai eu en proposition youtube il y a quelques jours, et en voyant la vignette je me suis juste demandée ce que c'était que ces mecs tout en muscles. C'est vrai quoi, c'est Green Day pas les Chippendales, et ni Billie Joe ni les autres membres ne sont vraiment des montagnes de muscles, donc c'est avant tout pas curiosité que j'ai cliqué.
Et j'ai bien rigolé.
Mais j'ai aussi trouvé la musique terrible. J'écoute ce groupe depuis des années, comment se fait-il que je sois toujours passée à coté de ce titre?

Enfin donc j'ai cherché une version un peu meilleure, parce que celle là elle suxe un peu quand même, et j'ai trouvé à la fois le live que je vais vous mettre (et qui comprend un autre super titre) et la version album. Alors perso elle me plait moins, mais il y a les paroles sur celle là, ce qui m'a permi de comprendre la chanson (heu oui, je comprends nettement mieux à l'écrit qu'avant, mais à l'écoute ça reste très nul, et en chanson bah c'est encore pire. Surtout en live où généralement ça gueule autant que ça ne chante). Enfin je disais, évidement une chanson qui me plait autant dés la première écoute faut qu'elle parle de travelos. J'étais même pas surprise en fait. On ne se refait pas hein!

Donc voilà : Green Day - King for a Day suivit de Shout


Bon, je déteste toujours sortir de chez moi pour aller m’agglutiner avec plein d'autres personnes au même endroit, mais voilà encore un groupe que je ne détesterais pas aller voir en concert un jour en fait.

21 janvier 2013

Pas si bad things que ça, la chanson du lundi

Nouvel article musical en ce lundi.
Et pour l'occasion je voulais vous demander, ça vous est déjà arrivé d'attendre impatiemment le générique quand vous regardez une série? Parce que c'est précisément ce qui m'arrive pour l'instant.
D'habitude quand je me fais plusieurs épisodes -voir plusieurs saisons- à la suite, le générique, quel qu'il soit, fini pas me sortir par les trous de nez. Et bien pas cette fois, au contraire je l'attends même avec impatience.

La chanson dont je vous parlerais aujourd'hui est Bad Things de Jace Everett, et n'est autre que le générique de début de True Blood. Série pour laquelle je suis la première  à trouver étrange d'accrocher. Même si comme bien souvent je trouve les personnages secondaires un million de fois plus intéressants et construits que les principaux. C'est bien simple, je ne compte plus les fois où j'ai eu envie de chopper la petite héroïne nunuche par ses jolis cheveux blonds pour lui enfoncer la tête dans un seau remplit d'eau et ce jusqu'à ce qu'elle cesse à tout jamais de bouger et d'être aussi idiote.
Mais à part ça je trouve la série sympa je vous jure.

Bon sinon, comme d'hab je vais quand même vous dire deux-trois mots sur le chanteur, même si je suis en fait bien plus intéressée par sa voix aux tons variable que par sa belle gueule. Jace Everett à 40 ans bien sonné et quatre albums à son actif : Jace Everett (dont est tiré Bad Things) (2005) Old New Borrowed Blues (2007) Red Revelations (2009) et Mister Good Times (2011). Alors je ne suis pas vraiment spécialiste (loin de là même) mais je dirais que sa musique flirte par moment avec le rockabilly, le country aussi, parfois un coté un peu sombre en ressort, mais hélas il se perd aussi souvent dans des balades trop dénuées de rythme pour moi.

Enfin en résumé un artiste à découvrir, car si éclectique qu'il y aura bien au moins un morceau parmi son répertoire qui vous parlera. Moi j'en ai trouvé plusieurs.
En attendant ma préférée reste quand même celle ci.