voyages, city trip, etc

05 janvier 2016

Urbex (ou presque) à Madère

Hey petites souris de catacombes !

Je ne sais pas trop comment m'est venue cette idée mais en partant à Madère j’espérais pouvoir faire un peu d'urbex, bien qu'il ne s'agissait évidement pas de la raison principale m'ayant incité à choisir cette destination plutôt qu'une autre.
De l'urbex j'en avais déjà fait une fois, bien plus près de chez moi, mais comme le résultat ne me plaisait pas je n'ai jamais publié les photos. 

2015-12-04 (274) 2015-12-04 (272)

L'urbex, pour Urban Exploration ou exploration urbaine est une discipline consistant à s'introduire dans des endroits abandonnés et plus ou moins délabrés pour les prendre en photo. En général celleux qui le pratiquent sont très respectueu.x/ses des endroits qu'iels visitent, iels n'emportent rien, ne détruisent rien, n'abandonnent aucun détritus sur place. Iels se contentent de faire resplendirent ces endroits à l'abandon par des clichés parfois très très classes (et donc très très loin des miens).

2015-12-03 (402)

Avant de partir pour Caniço, je m'étais donc vaguement renseignée à propos des possibilités d'exploration urbaine dans les environs et j'avais repéré une vieille maison en ruine qui revenait sur de nombreuses photos. J'avais donc décidé d'aller y faire un tour si je la trouvais. (C'est celle ici en dessous)

2015-11-28 (106)

La chose s’avéra bien plus simple que je ne l'avais pensé, la bâtisse se trouvant sur la promenade longeant la mer à seulement quelques centaines de mètres de notre hôtel. En revanche elle était entièrement entourée d'une haute clôture infranchissable ne laissant que la possibilité d'en prendre quelques photos de l’extérieure.
J'avais donc un peu laissé tomber l'idée de faire de l'urbex à Madère mais c'était sans compter sur les quelques autres maisons délabrées qui sont venues à moi les jours suivants.

2015-11-28 (121)

Le problème principal de toutes ces ex-habitations étant leur état de délabrement presque total, rendant toute exploration en profondeur particulièrement périlleuse je n'ai finalement pas eu l'occasion d'en approcher énormément mais j'en ai repéré au moins une petite dizaine durant notre tour de l'ile.

2015-11-28 (125) 2015-11-28 (124)

Je pense que cette destination peut-être un endroit intéressant pour des gens plus expérimentés que moi dans la discipline. Quoi qu'il faudrait encore savoir s'il reste des choses à photographier dans ces maisons. Mais il faut être près à braver la forêt, la montagne, les interdictions et le relatif danger d'éboulement que certains spots représentent.

2015-11-29 (81) 2015-11-28 (79)

Ma première expérience avec l'urbex n'avait pas été franchement concluante mais cette fois, alors que je n'ai même pas pu entrer dans la majorité des bâtiments je trouve que certaines photos ne sont pas trop ratées, le décor idyllique avec la mer en fond n'y est probablement pas étranger.

2015-12-04 (268)

Si vous voulez voir plus de photos d'urbex et vous faire une meilleure idée de ce dont il s'agit (car mes photos ne sont pas franchement représentatives) je vous invite à aller faire un tour sur ce board Pinterest où j'en ai réuni quelques centaines parmi mes favorites.

2015-12-04 (269)

Comme ça m'a été demandé je posterais encore quelques photos de mon voyage mais pas en vous faisans un résumé jour après jour comme je vous y avais habitué.e.s lors de mes précédentes escapades parce qu'il ne s'y prête pas trop.
Je vais donc réfléchir à d'autres articles dans le genre de celui ci pour vous en montrer un maximum.
En espérant qu'ils vous plairont.

2015-12-04 (305)


28 novembre 2015

Départ pour Madère

Hey petits biscuits aux amandes !

Si tout s'est déroulé comme prévu je dois  être entrain d'atterir à Madère plus ou moins à cet instant.
SI tout ne s'est pas déroulé comme prévu... heu... on va peut-être éviter d'en parler !

Donc voilà, j'ai programmé quelques articles pour cette semaine, n'hésitez pas à passer de temps en temps même si officiellement je ne suis pas là (ou a vous abonner à la newletter pour être tenu au courant de leur sortie en direct).

Je vais tâcher de vous ramener des photos (de baleines !!!), des astuces, des souvenirs, des trucs marrants, des trucs bizarres... Enfin, tout ce que je tâche de vous rapporter à chaque fois que je pars.

Je vous rappelle que, si j'ai bien le wifi à l'hotel comme ce sera normalement le cas, j'essaierai de vous donner des nouvelles plus ou moins tous les jours sur FB, n'oubliez pas d'aller y jeter un oeil.

Le retour est prévu samedi prochain donc je vous dis à bientôt.

avion (4)

Posté par kobaitchi à 10:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

31 août 2015

Nocturne au château de Jehay

Il y a peu, mais genre vraiment très peu, une semaine, deux maxi, je me suis inscrite sur le site Postcrossing.

Jehay2015 (6)Maintenant que j'ai la couverture il ne me reste plus qu'à écrire le polar qui ira avec...

Ça fait plusieurs années que je le connais et de temps en temps je me disais "Et si je m'inscrivais ?" Mais jusque là l'envie m'était toujours passée avant que je n'aille jusqu'à l'inscription.
Et puis finalement, il y a peu justement, je suis tombée sur la vidéo d'une youtubeuse que je suis depuis un moment (on clique ici pour la découvrir) où elle parlait de ses dernières cartes reçues et là l'envie de participer m'est remontée une fois de plus dans la gorge. Et, sans que je ne comprenne bien comment, dans l'heure qui a suivi j'étais inscrite et je demandais ma première adresse avec la fébrilité de la nouveauté dans le ventre.

Jehay2015 (3)
Et cette première adresse c'était celle d'une allemande qui précisait dans son profil beaucoup aimer les châteaux. Aussitôt j'ai fait la grimace, c'est qu'on n'a pas beaucoup de châteaux par ici... Et encore que, en y réfléchissant un peu, je me suis vite demandée si mon à priori était vraiment justifié. Une petite googlisation plus tard et je me retrouvai finalement devant un choix bien plus large que je ne l'avais escompté. Tout compte fait, et contre toute attente ai-je envie d'ajouter, la région de Liège est plutôt riche de ce coté.

Jehay2015 (2)

Après avoir éliminé les châteaux privés (même si ce n''est qu'en région liégeoise c'est quand même super classe de pouvoir dire qu'on habite dans un château, vous trouvez pas ?), ceux actuellement indisponible pour X ou Y raisons et celui que je savais n'être pas vraiment intéressant (dommage, c'était le plus proche) il ne m'est finalement plus resté que trois choix. Ce qui était déjà trois de plus que ce qu'à priori je pensais trouver. Et après une autre recherche sur le site de chacun d'entre eux pour connaitre leurs attraits, heures d'ouverture et localisations exactes, je découvrais qu'une balade aux flambeaux était prévue quelques jours plus tard dans l'enceinte de l'un d'eux. Ce fut ce qui motiva grandement mon choix !

Ce fut donc avec l'intention d'en ramener une carte et une petite expérience à raconter au dos de celle ci que, vendredi passé, je prenais la route en direction du château de Jehay.

Jehay2015 (4)
Et l’expérience fut dans son ensemble assez positive.

Jehay sur la carte de Belgique

Nous avons raté une partie des activités proposées, les contes et le spectacle de feu, parce que nous n'avons aucune notion du temps, mais nous avons vu le départ de la montgolfière, des canards, un jardin potager immense, de jolis endroits bien entretenus et des lumières dans la nuit qui n'étaient ni volantes ni non identifiées.

Je regrette juste qu'il n'y ai eu aucune alternative aux produits animaux en matière de boufffe, j'avais un peu l'estomac dans les talons quand nous sommes rentrés à la maison aux alentours de minuit.

Jehay2015 (1)
En sommes donc, nous avons passé une très agréable petite soirée et je suis ravie d'avoir pu associer mon premier envoi de carte à cette sortie peu commune pour nous.
Je pense qu'à l'avenir j'essaierais d'associer au maximum et dans la mesure du possible mes envois de cartes à une expérience nouvelle ou tout au moins sympathique, c'est plus facile de trouver quoi écrire et ça rend le tout plus mémorable.

Jehay2015 (5)
Et vous, vous connaissez postcrossing ? Vous y êtes inscrits ?
Et la visite de châteaux, ça vous parle ou je suis officiellement devenue une petite vieille ?

04 janvier 2015

J'ai testé pour vous le Disney Dreams Ice Festival de Liège (et j'ai eu super froid)

Déjà, bonne année à tous!
Vous avez cru que je vous avais oublié hein, avouez!

Disney Glace Liege (23)  Disney Glace Liege (18)

Ensuite, comme petit cadeau de nouvel an, et parce que je suis sur qu'il ne fait pas assez froid par chez vous, j'ai envie de partager avec vous ma dernière sortie de l'année passée, le Disney Dreams Ice Festival de Liège. C'est un nom bien long et compliqué à retenir mais en fait il s'agit juste de statues de glace sur le thème de Disney.

Disney Glace Liege (1)  Disney Glace Liege (4) 

Alors, si vous êtes très frileux ou que vous avez mal partout pour l'une ou l'autre raison j'aurais plutôt tendance à vous déconseiller d'y aller, mais dans toutes autres dispositions je vous inciterais plutôt à faire le contraire.
C'est joli, vraiment balèze et, en général, plutôt ressemblant.

Disney Glace Liege (2)  Disney Glace Liege (3)

Si vous savez acheter vos billets à l'avance et avec une réduction n'hésitez pas parce que je trouve le prix de base un peu cher (12€ par personne), surtout que c'est typiquement le genre de trucs où on emmène ses enfants (ou ceux des autres si on en a pas sois même) et ça monte donc très vite... Aussi la file pour entrer est énorme, pire que pour la Tour de la Terreur, d'où mon conseil d'acheter à l'avance, ça vous évitera toujours la première file, celles des gens sans tickets.

Disney Glace Liege (5)  Disney Glace Liege (6)

Disney Glace Liege (7)  Disney Glace Liege (10)

Comme je suis chiante j'ai quand même trouvé quelques petits points négatifs et j'ai besoin de les partager. Bon, déjà le monde de fou à l'intèrieur qui empêche de pouvoir s'arrêter et regarder comme on le voudrait. Mais pour ça, sauf si on considère qu'ils ont super bien géré leur campagne de pub les organisateurs n'y sont pas pour grand chose. Je passerais aussi sur l'insivilité des gens car ça c'est juste du manque d'éducation.

Disney Glace Liege (8)  Disney Glace Liege (9)

Non, ce qui m'a le plus dérangé c'est que nul part (ou alors dans un recoin bien caché parce que je ne l'ai pas vu) il n'est fait mention des artistes qui ont bossé sur les personnages. Alors oui, je sais que les gamins et même une bonne partie des adultes viennent juste pour voir les p'tits Mickey en glace mais à un moment faut quand même bien se rendre compte du boulot énorme qu'il y a derrière, et ça, pour moi, c'est aux adultes à l'expliquer aux enfants, et un panneau avec les noms et les photos des sculpteurs ça n'aurait vraiment pas été de trop.
Bon, dans le café resto monté juste à coté il y avait bien une petite vidéo qui montrait le making off, c'est vrai, mais tout le monde n'a pas le temps ni l'envie de regarder tout le documentaire (en partant du principe que s'en était bien un). J'avoue, je ne l'ai pas regardé non plus, trop occupée à tenter de me réchauffer que j'étais.

Disney Glace Liege (11)  Disney Glace Liege (12)

Maintenant que j'ai râlé je peux vous parler un peu plus de la visite en elle même.
Il faut moins d'une heure pour en faire le tour, et heureusement parce que je n'aurais pas tenu 10 minutes de plus dans ce froid polaire (-6° seulement pourtant, personnellement j'aurais plutôt tablé sur -40 tellement je me les pelais)

Disney Glace Liege (13)  Disney Glace Liege (14)

Disney Glace Liege (15)  Disney Glace Liege (16)

Il y a un bar où vous pouvez acheter une boisson chaude ou un peket dans un verre en glace (pas fou, non?) et même un toboggan en glace qui glisse plus ou moins bien en fonction de la matière de votre pantalon (le jeans et le heu, zut j'ai oublié le nom de ce pantalon extensible qui moule tout, jusqu'au pores de la peau, vous voyez de quoi je parle? Enfin, le jeans et ce truc, donc, glisse très mal, ceux qui m'ont sur fakebook et qui ont vu la vidéo de mes neveux et nièces pourront en témoigner).

Disney Glace Liege (17)  Disney Glace Liege (19)

Je voulais aussi parler du serveur qui avait vraiment l'air de se les geler grave, j'espère qu'il est remplacé toutes les 15 minutes au moins ou qu'il est vraiment bien payé parce que c'est un coup à se chopper une méga grippe, dans le meilleur des cas.

Disney Glace Liege (20)  Disney Glace Liege (26)

Disney Glace Liege (21)  Disney Glace Liege (22)

Donc voilà, si vous êtes de passage à Liège prochainement, déjà vous pourriez me le dire, hein, non mais sérieusement, puis vous aurez peut-être l'occasion de vous promener entre des Raiponce, Merida, Anna et Simba en glace. Normalement ça se terminait aujourd'hui mais au vu du succès l'évènement est prolongé jusqu'au 1er février.
Traînez pas trop quand même si ça vous intéresse et dites moi en commentaire si vous aimeriez visiter ce genre de salon s'il y en avait un près de chez vous.

Disney Glace Liege (25)

Tchuus

08 octobre 2014

Ce que vous avez raté si vous n'étiez pas à la nocturne des Coteaux de la Citadelle

Ce samedi, et je me demande toujours pourquoi, on s'est dit que pour la première fois on allait allez faire un tour à la nocturne des Coteaux à Liège.

Coteaux Liege 2014 - Kobaitchi (1)Coteaux Liege 2014 - Kobaitchi (3)

Si vous êtes au moins un peu des habités du blog vous le savez, je ne suis pas hyper fan des gros rassemblements, de la foule, des contacts répétés en général, et encore moins avec de parfaits inconnus et si je ne m'attendais effectivement pas à ce qu'on ne soit qu'une petite centaine dans les rues j'étais aussi loin d'imaginer qu'il y aurait environs 50 000 visiteurs (chiffres donné par les organisateurs).
Et  50 000 badauds dans les rues étroites du vieux Liège je peux vous dire que ça en fait du monde. Et vraiment beaucoup, hein. 

Coteaux Liege 2014 - Kobaitchi (4)

Donc, pour ceux qui ne connaissent pas, et je devine que vous devez être nombreux, le principe de la nocturne c'est de se promener dans les vieilles rues, sur les coteaux de la citadelle comme le nom de l’événement le laisse supposer, qui , pour une soirée unique sont illuminés par des bougies disposées de ci de là au grès des rues et des jardins. 20 000 pour cette 22eme édition si on veut être précis.

Coteaux Liege 2014 - Kobaitchi (5)

 Sur le principe c'est fort joli et il faut saluer le travail rapide et coordonné de toutes ces petites mains qui se sont activées quelques heures avant le début des festivités. Ça donnait une ambiance chaude, chaleureuse, festive, pour peu on pourrait même dire intimiste, cozy, romantique...
Enfin, ça l'aurait été si nous n'avions pas été des dizaines de milliers à vouloir en profiter, parce que dans les faits c'était surtout blindé, bondé, surchargé, puant, moite et chaud.
Entre les odeurs de barbaque morte et carbonisée qui vous agressaient le nez tout les 10 mètres, celles de l'alcool qui coulait à flot et les gaz d’échappement qui vous prenaient à la gorge, les lumières vacillantes des bougies, les stroboscopiques des spots colorés  installés pour renforcer  l'ambiance, les poubelles débordantes et débordées, les bougeoirs défoncés qui dégueulaient leur cire sur les marches de la  Montagne (de Bueren, 374 marches), les attroupements immobiles ou presque empêchant de faire un seul pas, les gens malpolis et les autres bourrés le tout avait un coté très dérangeant pour quelqu'un flirtant avec l'agoraphobie et la claustrophobie comme moi.
Flirtant seulement, et heureusement.
Combien de fois n'ai-je sentis mes genoux fléchir, mes jambes vaciller et n'ai-je titubé, trébuché, accusé mes pieds alors que la tête me tournait, sentis l’oppression de tous ces corps autour du mien, vu les visages sans noms tournoyer et les âmes sans fond se fondre pour ne former qu'un brouillard rose-orangé sur la ville?
J’exagère, comme bien souvent, mais pas tant que ça. Il y a quelques mois je me suis retrouvée à bougonner en ville un vendredi soir parce que je ne trouvais pas de place pour la voiture et que le film que je venais voir allait commencer dix minutes plus tard, cette nuit là j'ai juré devant mon pare brise que je ne mettrais plus les pneus en ville un soir de week-end. Mais ce soir, inconsciente, j'ai récidivé et ce fut au moins 400 fois pire. Je l'ai bien cherché?

Coteaux Liege 2014 - Kobaitchi (6)

Au niveaux des activités à faire ce samedi j'en avais repéré quelques unes de sympa sur le programme mais je ne suis visiblement pas passée devant, et quand bien même, vu le nombre de personne essayant d'entrer dans tout ce qui ressemblait de prés ou de loin à une boutique, un troquet, un café ou même une simple porte ouverte, je doute que j'aurais pris le risque de m'y introduire également. Je peux survivre à la foule en extérieur mais en interieur je ne serais pas prête à le jurer. Il m'arrive d'avoir le souffle court au cinéma alors que la salle n'est qu'à moitié remplie, et qu'elle est immense, alors je ne suis pas sur d'avoir envie de tester le 200 personnes dans un 20 mètres carré.

A part ça, pour tout qui aime les gros rassemblements et la foule ça peut être sympa à vivre, mais si vous voulez profiter de ce que les coteaux ont à offrir je vous conseillerais plutôt de revenir un jour moins populaire, vous en profiterez bien d'avantage.

bloggif_543484865bb33

La descente de la montagne de Bueren une fois que 20 000 personnes nous y ont précédés et à l'aide d'une lampe torche à des air du Projet Blair Witch. (Vous auriez du entendre ma voix ici mais la vidéo était un peu courte pour la mettre sur Youtube et un peu longue pour en faire un Vine, donc à moins que vous ne me la réclamiez à corps et à cris Internet devra vivre encore un peu sans savoir à quel point ma voix est toute mimi).
Mine de rien si vous voulez voir à quoi ressemblait le dessin des bougies avant la lâcher de salo- de badauds, c'est par ici. Moi j'ai pas eu l'occasion de le voir en vrai.

bloggif_54348db6186c2


Aussi, pour être honnête, j’attendais que mon pantalon prenne feu à chaque pas que je faisais.


Montage créé avec bloggif

La soirée s'est quand même terminée sur un très beau feu d’artifice, malheureusement pour moi, comme j'ignorais d'où il allait être tiré,  j'étais super mal mise ce qui fait que je n'en ai pas de belle photo. Juste quelques visions psy de la chose.

Coteaux Liege 2014 - Kobaitchi (7)

C'est pas moche en soit mais ça n'a rien à voir avec les clichés que j'esperais ramener.
Quand je pense que c'est en grande partie pour ça que j'y allais.

Coteaux Liege 2014 - Kobaitchi (8)

 Article du P52 du 7 au 13 août : Emporté par la foule

 


21 septembre 2014

The Neko Light Orchestra et Bernard Minet au RetroMia 2014.

Les photos des concerts de The Neko Light Orchestra et Bernard Minet de dimanche passé sont visible sur cet album (clic).
Je pensais les mettre ici aussi mais vu comme j'ai merdé c'est pas vraiment la peine.

RetroMia2014 (172)

Donc voilà, les deux concerts étaient super cool, le salon aussi était très bien et, putain, c'est quand même hyper agréable de s'y promener quand il y a "aussi peu" de monde. Un peu moins de 10 000 personnes c'est l'idéal, surtout par rapport au monde de fou de la dernière édition de Made in Asia.

RetroMia2014 (575)

Par contre, après le concert la file pour les dédicaces/photos avec BM est très vite devenue bien trop immense pour moi donc je ne l'ai pas faite et donc je n'ai pas de photos bras dessus bras dessous avec le plus génial des musclés.
Ce sera pour une prochaine fois. Ou pas, au fond. Je sais déjà que je vais moins regretter de ne pas l'avoir faite que de n'être pas sortie du resto à Paris quand j'ai vu K.A.Z attendre son bus :3

RetroMia2014 (145)

Tiens, petit moment d'incédulités aussi pendant le concert, je me suis rendue compte que je ne connaissais pas la moitié des génériques qu'il a chanté, je n'étais pas aussi fidèle que je le pensais au Club Dorothée.

RetroMia2014 (137)

Et, pour les petits curieux, j'ai posté deux billets sur Harcèlement Textuel sur deux des mangas achetés ce jour là.  J'essaierais de faire les autres aussi, en tout cas au moins les tomes 1 et les one shot.

RetroMia2014 (601)

Article pour le P52 du 28 août au 3 septembre : Anime (j'ai vraiment besoin d'expliquer pourquoi?)

 

 

06 novembre 2013

La semaine de la créativité en escale à Liège - J'y étais pour vous!

Aujourd'hui à Liège commençait la semaine de la créativité organisée par Créative Wallonia et qui sillonnera pendant 10 jours, ben, la Wallonie, forcément, avant de revenir à Liège le dernier jour pour terminer en beauté.
Comme je n'avais aucune idée de ce dont il s'agissait mais que le principe semblait intéressant et que j'avais lu qu'on y verrait des imprimantes 3D en action j'ai enfilé ma veste pour la première fois depuis des mois et je suis sortie sous la pluie. Fallait-il que je sois motivée quand même.
La dernière phrase ne signifie pas que je ne suis plus sortie depuis des mois comme on pourrait le penser mais qu'aujourd'hui était la journée la plus froide et humide depuis longtemps. J'ai même rallumé le chauffage pour la première fois depuis des mois aussi.

Creative Wallonia a Liege

Alors, le concept c'est quoi? Hé bien c'est d'abord un Maker's lab, une sorte d'expo interactive présente sous la forme de trois grosses bulles dans lesquelles des animateurs vont nous permettre de comprendre et d'experimenter les différentes phases de la création. De la naissance d'une idée, grâce à une séance de brainstorming accéléré dans la première bulle, en passant pas la réalisation d'un prototype via des croquis ou des miniatures en pâte à modeler dans la seconde, et jusqu'à sa conception grâce aux imprimantes 3D ou découpeuses laser dans la troisième.

Bien sur nous sommes arrivés, comme à notre habitude, les mains dans les poches et sans vraiment savoir ce qui allait nous arriver, ce qui fait que nous sommes partis sur une idée un peu farfelue  émanant de deux hommes entrés peu de temps après nous et avec qui il nous a été proposé de faire équipe. En regardant un peu autour de nous j'ai eu l'impression que nous étions les seuls à faire équipe avec de parfaits inconnus, un comble pour les deux asociaux que nous sommes. Mais bon, on a eu de la chance ils étaient gentils et visiblement venus dans le but de s'amuser. Ouf!

Enfin bon, à part ça vous pourrez aussi participer à des workshop, des séminaires et des masters class.
Honnêtement je ne sais pas du tout ce que ça sera, mais vraiment du tout du tout, mais si c'est aussi intéressant que le Maker's Lab je pense que ça peux en valoir la peine.

Le programme de la semaine est disponible ici. (Ils s'arreteront à Namur, Louvain la Neuve, Mons, Charleroi et Liège bien sur)
Pour plus d'infos sur Créative Wallonia c'est par là.
Et la page Facebook histoire de vous tenir au courant c'est là.
Pour en savoir plus sur les imprimantes 3D c'est ici

Voilà, je crois que si ça passe prés de chez vous et que vous avez un peu de temps ça peut être sympa d'aller leur rendre une petite visite, tout le monde est très sympa, les activités proposées sont chouette et vous allez certainement apprendre des choses. En tout cas moi j'en ai appris.

 

 

29 octobre 2013

Mes achats dans la capitale Britannique (+ le second lot du concours!)

Comme on dit : Vieux motard que j'aimais!
Heu... Mieux vaut tard que jamais!

Et voici donc le second lot du concours qui s'est terminé hier (comme le TAS n'est pas encore fait je prends encore les participations tardives, mais ce sera bientôt fini donc grouillez vous). C'est un petit plumier, ou une petite trousse si vous préférez, que j'ai trouvé à Londres.

DSC_0788

Quand je l'ai vu dans la boutique j'ai de suite plongé dessus, ça faisait longtemps que j'avais envie d'en avoir une comme ça. Bon je me suis bien fait la réflexion que la Reine avait vraiment une drôle de tête dessus mais je n'ai pas relevé plus loin sur le moment et ce n'est qu'une fois rentrée en Belgique que je l'ai examinée de plus prés. Pour me rendre compte... Que si la Reine avait une tête bizarre c'était tout simplement parce qu'il ne s'agissait pas de la Reine! Enfin si, c'était une reine, mais pas la bonne!

Ce que l'un ou l'une d'entre vous va gagner est donc une authentique trousse danoise de Londres...
J'aurais pu râler sur moi même et changer le cadeau. Vous auriez pu ne jamais rien en savoir. Mais j'ai décidé d'assumer mon empressement et mon manque d'observation.
Et puis c'est marrant non?

DSC_0810

En tout cas celle que je garde pour moi restera ma trousse de Londres malgré le "Copenhagen" écrit en gros dessus.

Au niveau de mes autres achats, je vous les montre très rapidement parce qu'au fond je pense que vous devez vous en foutre un peu.

Il y a bien sur mon super sac carte de métro.
C'est cliché, oui. Mais je l'adore!

DSC_0812

Des petits tailles crayons en forme de bus et de cabine téléphonique. J'avais aussi Big Ben et une boite aux lettres mais je les ai donnés à mes nièces avant de prendre les photos.

DSC_0756
DSC_0780

Des sacs en tissus, indispensables en toutes circonstances.

DSC_0823
DSC_0826

Les achats du British Museum.
Deux livres

DSC_0711

Et un collier que je ne porterais peut être jamais mais que je trouvais sympa.

DSC_0838

Puis the achat indispensable : La carte PopOut du centre de Londres achetée en dernière minute à Bruxelles, genre un quart d'heure avant de prendre l'Eurostar, et les 5,5€ les mieux dépensés dans la préparation du voyage!
Cette carte, couplée à celle du métro (qu'on trouve gratuitement dans toutes les stations), nous a permis de ne pas nous perdre de tout le séjour!
Si je devais recommander l'achat d'une seule chose pour un weekend à Londres ce serait cette carte!

DSC_0703

Vous pouvez vous la procurer sur Amazon (ou à la gare mais perso j'ai pratiquement payé le double). Et il y en a visiblement plein d'autres, ciblées sur différents quartiers. Si j'y retourne un jour (et j’espère bien) je crois vraiment que j'en testerais une ou deux autres.

DSC_0702
DSC_0705

 

Voilà pour le gros des achats.

Et j'essaie de faire le tirage au sort du concours très vite. C'est promis.

26 octobre 2013

Londres le troisième jour - Parce qu'il y a toujours une fin aux trucs chouette hélas.

Bon alors je n'ai pas vraiment grand chose à raconter sur le dernier jour car on ne peut pas dire que l'on ai fait beaucoup de trucs à part courir d'un coin à l'autre de la ville pour acheter tout les trucs qu'on avait repéré les deux jours avant sans les acheter (au cas où on trouverait mieux quoi...)

London35

La Serpentine.

Enfin j'ai quand même trouvé dans une des nombreuses petites boutiques qu'on trouve partout et qui vendent à peu près toutes les mêmes conneries pour touristes, le sac sur lequel je fantasmais depuis que je l'avais vu au bras d'un mec dans le métro le premier jour.
Sieu K, lui, s'est acheté un t-shirt qui déchire sa race mais que je ne peux pas vous montrer ici, à la fois parce qu'il risquerait de me faire perdre la moitié de mes amis mais aussi parce que je ne suis pas entièrement sur qu'il soit légal de notre coté de la manche...
Oh et on a cherché Harrods aussi.

London42

Harrods, vous savez? Ce grand magasin on on trouve soit disant tout et qu'il faut, parait-il, à tout prix voir quand on va à Londres.
Bah nous on l'a cherché mais on ne l'a jamais trouvé. En même temps je n'avais pas regardé exactement où il se trouvait avant de partir sur Google map. J'aurais du.
Mais bon, pour un magasin gigantesque je l'ai trouvé bien discret quoi.

London41

On a donc juste erré un moment dans un quartier très chicos où il y avait des portiers mieux habillés que nous qui se tenaient devant les portes des hôtels et des quelques magasins. On en a même vu un qui avait vraiment un look très rétro, avec le costume et le chapeau à l'anglaise. Très grand, très mince, très classe, mais il s'est enfuit en courant avant que je n'ai pu dégainer. Dommage, mais de toute façon je n'aurais essayé de le photographier que si j'avais été sur qu'il ne me voyait pas, donc pas sur que j'en aurais eu l'occasion même avec l'APN en main en fait.

Enfin, on a cherché un peu puis on a laissé tombé, les rares magasins qu'on croisaient étaient à la fois trop cher et/ou pas du tout dans nos centres d’intérêts donc on ne s'est pas éternisé d'avantage.
Et comme pour la première fois depuis notre arrivée nous ne nous trouvions qu'a quelques centaines de mètres de Hyde Park on a décidé d'enfin aller voir à quoi il ressemblait.

London36

Un écureuil de Hyde Park qui se faisait harceler par un petit garçon. Il est donc monté dans un arbre l'air de dire "Et jusqu'ici t'es capable de me suivre? Je ne crois pas non!"

On y a vu des promeneurs, des chiens, des canards, quelques chevaux même, montés par des gens qui ont visiblement trop de pognon vu que le prix d'une balade d'une heure là bas coute la bagatelle de 90£. Puis des écureuils bien sur et aussi un resto très cher qui n'avait pas l'air spécialement bon. Enfin un parc de base quoi. Sauf qu'il était très grand.

On s'y est posé le temps d'écrire nos lettres et de prendre quelques photos puis on est partit en direction de Baker Street pour voir le musée Sherlock Holmes (même si au final on ne l'a pas visité on a au moins fait un tour dans la boutique cadeaux).

London37

Après ça, comme on était dans le coin, on a fait un rapide petit tour par Régent Park (Oui Londres est infestée de parcs partout et même si c'est un peu toujours la même chose on a quand même été les voir quand on en avait l'occasion. C'est marrant en fait parce qu'il il y en a quelques uns à Liège aussi mais on y va jamais, pourtant ils ont les mêmes canards et sont aussi peuplés). Puis on a encore un peu trainé dans les boutiques alentours et, comme l'heure était déjà bien avancée, on à décidé de retourner dans le square devant l’hôtel où on s'était promis de faire un truc avant de partir.

Je vous vois venir, surtout ceux qui savent comment on était à 18 ans, mais que pouvait-on bien s'être promis de faire dans ce minuscule espace vert hein?

London38

La station de Baker Street est la plus décorée que j'ai eu l'occasion de voir, il y a des petits Sherlock sur nombre de murs.

Hé ben désolée de vous décevoir mais on voulait juste tester un super jeux d’échecs géant!
Tout un jeu, en bon état, à l'entrée du parc, non rangé pour la nuit, et qui ne disparait pas... Mais les londoniens sont des putains de bisounours!

London39

C'était notre première partie... La toute première ensemble, sérieusement. Comme quoi, même après 10 ans on peut encore avoir des premières fois. Enfin on a joué pendant à peut près une demi heure avant de se faire virer par le, heuu, gardien du parc? Enfin l'homme aux clefs en tout cas (les parcs sont fermés à clefs pour la nuit mais vu la hauteur toute relative de la clôture il serait quand même très facile d'y entrer si on en avait envie. Pour voler les pièces de l’échiquier par exemple). On avait même récupéré un peu de public sur la fin! Dont un adorable vieux monsieur qui a dit, quand on a du s’arrêter, que j'aurais gagné si on avait pu terminer. Héhé. Je me sentais un peu comme un Bobby Fischer en pantalon patte d'eph quoi.
Mais bon, plus sérieusement quand même, le jeu était serré. Je m'attendais à gagner facilement (parce que je gagne 9 fois sur 10 quand je joue avec Sieu K. Que ce soit stratégie, hasard ou autre il a une poisse incroyable. Ou j'ai beaucoup de chance. Ou je suis tout simplement douée aussi, ça se peut hein...) mais finalement il m'a bien fait réfléchir, ça faisait longtemps que ce n'était plus arrivé.
Enfin pas assez visiblement, vu qu'aucun de nos deux gros cerveaux en pleine activité n'a pensé à faire une photo du plateau pour pouvoir continuer cette partie plus tard...

London40

Impossible d'avoir une photo de la devanture sans une ou plusieurs personne devant, il y a sans arrêt des gens qui entrent et qui sortent du musée et le la boutique. Donc vous aurez une photo avec un chauve en prime. C'est cadeau.

Enfin bon, après ça il ne s'est rien passé de vraiment mémorable, on a récupéré nos bagages, pris le train jusqu'à Bruxelles, cavalés comme des malade dans la gare de BXL Midi pour chopper le dernier train vers Liège (on avait genre 13 minutes pour changer... Une chance que les contrôles de fous ne se font que pour sortir de Bruxelles, entrer et sortir de Londres sinon c'était foutu.) et on est rentrés à la maison.
Une maison bien normal  dans une ville bien fade.
Je veux retourner à Londres! Je l'aime!

London43

Sur cette photo il manque des pièces de l'échiquier, c'était le jour de notre arrivée, mais elles étaient simplement cachées dans les buissons. Voilà ce que font les vandales à Londres, il ne taguent pas, ils ne détériorent pas, ils ne volent pas. Non, ils cachent des trucs dans les buissons... Que ça doit être insupportable d'habiter dans pareil endroit!

19 octobre 2013

Vamps à Londres [Le review tant attendu. Oui bon, par moi plus que par vous mais bon...]

Le concert de Vamps à Londres.
La raison de notre présence dans cette ville! Ça méritait bien un article à part, en dehors du city trip.

London31
On est arrivé devant l'O2 Islington vers 15h, il y avait déjà une petite file mais rien de dramatique, parmi les arrivés tôt on a même reconnu quelques visages croisés à l'Olympia une semaine avant, un groupe de courageuses très patientes.
Perso être dans les premiers, attendre toute la journée et quand même voir les VIP (fort nombreux) me passer devant et n'être qu'un peu mieux placée que ceux arrivés dans l'après midi, très peu pour moi.
Mais je n'ai jamais été d'un naturel très patient aussi.


London32Ca commence bientôt!

Enfin, comme il était encore tôt on a été faire un petit tour dans les environs, mais on est revenus moins d'une heure plus tard, faut pas tenter le diable non plus me disais-je. La file avait un peu grossi mais pas trop, on a donc pris place à la queue et on a commencé à attendre. Longtemps. Longtemps.

london5
Vraiment longtemps!
Je ne suis pas patiente je vous ai dis.

Mais plus on attendait et plus la file grandissait. Très rapidement elle s'est propagée sur toute la longeur du batiment contre lequel nous étions et n'a pas tardé à en tourner le coin. Pas de remord donc, mieux valait attendre un peu en s'ennuyant que de risquer d'être très très mal placés.

london8
Je ne sais plus si je l'avais dis dans mon review concernant Paris mais en attendant on avait vu un présentateur japonais dont le nom m'échappe (c'est lui), je ne l'avais pas photographié en partie parce qu'il était passé trop vite et en partie parce que, ben, j'y avais tout simplement pas pensé. Et bien cette fois il y était aussi.
Et il m'a fait le même coup. Il est passé rapidement et à disparu aussitôt.
Tant pis, c'était pas pour lui qu'on était venus de toute façon.

london10
Enfin les heures on passés, j'ai pu signer le grand drapeau anglais et écrire un truc super méga original (genre "Thanks to comming, Love, Kob"... Rah! Mais faut pas me prendre au dépourvu comme ça, avec un peu de réflexion j'aurais pu faire mieux je suis sur...) et quand 19h a sonné (façon de parler hein, Big Ben était bien trop loin pour qu'on puisse l'entendre) j'étais debout et trépignante.
Oui, parce que le reste du temps je l'ai plutôt passé assise par terre et amorphe.
Pour rien en fait, parce qu'on n'a finalement ouvert les portes qu'à 20h. Booouh! Une heure de retard déjà.

london9
Enfin bon, on se fait limite fouiller au corps à l'entrée par une femme très agressive, pire que les deux gorilles qui lui servaient de collègues carrément, et on entre. Je cherche désespérément la boite à cadeau des yeux, déception je ne la vois nul part.
Cette première déception à peine avalée et je dois déjà faire face à la seconde, la salle est ridiculement petite, j'ai déjà eu cours dans des classes plus larges... Et le devant est déjà bien bien plein, une chance que je n'ai pas eu à m’arrêter aux goodies, j'ose à peine imaginer l'endroit où je me serais retrouvée.

Enfin on s'avance bien, on s'entasse comme tout le monde mais en laissant genre quelques dizaines de centimètres entre nous et les gens devant nous quand même. Normal quoi? Et bien non! Erreur! Des fans les prennent directement d'assaut. Okay, donc on doit se serrer, pire que dans le métro aux heures de pointes... Ok, ok, j'adore les contacts humains t'façon...

london11
Sieu K prend quand même deux minutes pour aller se chercher une bière (qui a dit qu'il ne faisait que ça tout le temps? Bon ben je suis assez d'accord en fait), à ce propos d'ailleurs, la bière de L'olympia c'était un grand cru à coté! Elle n'avait pas de gout ok, mais elle désaltérait et ne donnait au moins pas envie de gerber, ce truc là goutait le camembert! Sans mentir!

Enfin, on attend finalement pas longtemps avant que ne retentissent les premières notes. Le son doit être un million de fois plus puissant qu'à l'Olympia, le public est directement dans l'ambiance. Les bras se lèvent, les filles crient, les garçons aussi probablement mais leurs voix, plus grave, ne parviennent pas jusqu'à mes oreilles. Et le groupe entre en scène, dans quel ordre je ne sais plus mais Hyde arrive en dernier comme toujours et là c'est l'apogée des cris. Contrairement à Paris, où j'entendais essentiellement la nénette à ma droite, ici les voix ne forment qu'une. Peut être parce qu'on est plus serrés? Ou que la salle est plus petite! Tellement puissante que par moment je n'entends plus le chanteur mais juste la clameur du public.

london12
Une chanson passe, puis une deuxième et une troisième déjà, pas une seconde je n'ai le temps de reposer mon bras qui se tend comme tout les autres tantôt vers la scène tantôt vers le ciel. De toute façon si je voulais le baisser je n'en aurais pas la possibilité tant la fille devant moi est proche. Celle derrière aussi d'ailleurs, tout comme les mecs sur les cotés. C'est abusé, exagéré, mais combien de personnes ont-ils fait entrer dans cette salle minuscule? Est ce qu'il reste de la place derrière? Pourquoi tout le monde pousse comme ça? Personne ne montera sur scène vous le savez ça?

london13
Le public bouge comme un seul homme, mais un homme très mal coordonné, qui se fou des baffes tout seul tant il est maladroit. Est-ce la présence des caméras, le fait d'être retransmit en direct dans plusieurs salles à travers le monde, qui met l'entité public dans cet état?
Tout le monde est tellement dedans, la salle tremble quand on saute tous ensemble, le groupe nous encourage, nous fait signe de lever les bras encore et encore. Tous se donne à fond, eux bien sur mais nous aussi, si mon cœur avait lâché à ce moment là je ne suis pas sur que je m'en serais rendue compte avant la fin du concert.

K.A.Z sourit, une fois, puis deux, puis encore, et encore... Bordel je ne l'ai jamais vu sourire autant! Il a toujours l'air si sérieux, limite embarrassé et là il n’arrête pas de sourire, serions nous si bons que ça?

london14
Les morceaux continuent à s'enchainer et là c'est le drame! Dans mes oreilles, une explosion, tout les sons se brisent et se déforment, mais qui donc chante avec une voix si aiguë? Hyde? Impossible sa voix est si grave d'habitude...
Je doute un instant et regarde autour de moi, personne ne semble avoir rien remarqué, le problème vient de moi alors? La peur m'envahit soudain, je ne vais pas entendre le reste du concert comme ça si? Je ne vais pas passer ma vie à tout entendre comme ça dorénavant hein? Par pitié...

J'essaie de me replonger dans l'ambiance, de ne pas y penser, mais bon je l'entends. Petits à petits certains sons reviennent, j'entends la musique presque normalement, j'entends le public aussi mais différemment.
Hyde par contre...

Les morceaux qui suivent je n'en entends que l'instrumental, serait ce une punition divine pour être venue d'avantage pour K.A.Z que pour Hyde? Vas y profite de la guitare salope, la voix tu t'en fou t'façon non?

o2AislingtonPetite explication concernant la photo du dessus  avec un dessin à l’arrache sur du papier dégeu : Dans cette salle le "balcon" est en fait une sorte de passerelle sur un des cotés qui semble passer dans les coulisses et où on doit pouvoir entasser grand maximum une dizaine de personnes. Donc sur la photo du dessus ils font byebye au gens là bas et tente de leur envoyer un médiator ou deux.
Et pour le fun : Nous étions les deux petits persos encerclés en mauve...

Je tache de rester dans l’ambiance malgré tout et parfois la voix de Hyde me parvient encore mais quand c'est à nous de chanter, d’entonner le traditionnel BANG ON STOMP EVERYBODY, je prie presque pour être en rythme avec les autres, leur voix ne me parviennent presque plus non plus.

J’espérais profiter de quelques minutes de répit pour tacher de retrouver une audition normale avant le rappel mais c'est peine perdue bien sur, le public ne se tait pas un instant, commence une chanson, puis une autre. Enfin je crois... Même si en fait le rappel à l'Olympia était bien plus chaud, bien plus coordonné. Et le groupe revient, et on recommence à crier. Je veux les entendre moi aussi! C'est pas juste!

Le reste du concert se passe ainsi, j'entends parfois des voix mais beaucoup de brouhaha, je fais un effort désespéré sur moi même pour tenter de coordonner mes oreilles, bien sur c'est inutile, comment pourrais-je être en mesure de faire une telle chose? Heureusement j'entends la musique, pas forcément toutes les notes mais une bonne partie. Je profite quand même.
Mais je me jure en mon for interieur qu'à mon prochain concert j'aurais des boules quiès! Obligé!
Et j’espère, vraiment, que mon audition n'est pas bousillée à tout jamais.

Finalement les dernières notes retentissent, une persiste mais bon ce n'est que chez moi, et le groupe quitte la scène pour de bon. C'est triste, je sais que je ne les reverrais pas avant un bon moment. Mais en même temps ça fait du bien et je me  conforte dans l'idée que si c'est comme à Paris deux petites heures plus tard j'entendrais à nouveau normalement...

On sort, on passe devant des caméras. Raah si ça se met je viens de passer en gros plan sur écran géant dans le monde entier... J'aime pas ça!

On quitte la salle, puis l'établissement, doucement, on est vachement à l'étroit même dans les couloirs, c'est tellement petit en comparaison du hall immense de l'Olympia.  En cas d'incendie combien resteraient coincés? Combien se feraient écraser? Amis de la parano bonjour!


London33C'est fini... C'est quand le prochain déjà?

Finalement on est dehors, le bruit dans mes oreilles est toujours horrible, on passe devant un escalier où j'avais repéré des affiches du concert mais comme on pouvait s'y attendre elles ont déjà toutes été arrachées, probablement avant même que le concert ne commence. On traverse en redoublant de vigilance et on s'écroule à la terrasse d'un café. Café où je me retrouve seule face au barman pour lui passer notre commande, pourtant pas très compliquée, avec mon anglais de vache polonaise et en ayant aucune idée du volume de ma voix. Ais-je murmuré que je voulais un coca et une bière ou bien l'ai-je hurlé? Et m'a t-il demandé de répéter parce qu'il ne savait pas ce qu'était un coca ou parce qu'il ne m'entendait pas? Et pourquoi avoir arrêté de sourire et avoir détourné les yeux après que j'ai répondu Belgium à la question "d’où venez vous?' On a mauvaise réputation nous en Angleterre?

Enfin, le concert était bon ça oui, mais j'aurais aimé en entendre d'avantage sur le moment et pas durant les 4 jours suivant en guise de bruit de fond insupportable et continu.
J'ai d'ailleurs eu bien du mal à m'endormir cette nuit là, hélas moins à cause de fantasmes inavouables se répétant en boucle dans mon cerveau que d'un ziouziouziouziouuu incessant et au volume supérieur à tout le reste dans le calme de notre petit hôtel de Paddington.

Vous l'aurez deviné mais des deux le concert de Paris restera le meilleur pour moi même si je ne regrette pas d'avoir fait les deux (maintenant que j'ai retrouvé mon ouïe normale en tout cas). Surtout que Londres me permet de garder le souvenir d'un K.A.Z plus souriant que jamais et que rien que pour ça ça en valait la peine!

 London34Même pas peur dans le dernier métro de nuit!