04 mai 2016

Martin et John tomes 1 et 2 - Park Hee Jung

 Hey lecteur ou lectrice !

Le blog a déménagé. Tu retrouveras cette critique des tomes 1 et 2 de Martin & John de Park Hee Jung en cliquant ici.

Et beaucoup d'autres en cliquant sur l'image.

A bientôt.

Martin et John 1 et 2

 

 

Enregistrer


31 mars 2016

Le mystère de la chambre jaune - Gaston Leroux

250px-Le_Mystère_de_la_chambre_jaune_(couverture)Titre : Le mystère de la chambre jaune
Auteur : Gaston Leroux
Éditions : Le Livre de Poche
Nbre de pages : 416
Date de sortie :  1907 pour la première édition

Il en dit quoi le résumé ? 
Alors qu'elle s'était enfermée à double tour dans sa chambre, Mathilde, la fille du célèbre professeur Stangerson, est victime d'une terrible agression. Et pourtant, la pièce était barricadée comme un vrai coffre-fort ! Par où l'assassin a-t-il pu s'enfuir ? Frédéric Larsan et le jeune Joseph Rouletabille, journaliste et détective en herbe, mènent l'enquête...

Et moi, j'en pense quoi ?  Le nom ridicule du héro (Rouletabille) m'avait toujours refroidie et je dois reconnaitre que, stupidement, je n'étais pas très emballée à l'idée d'en apprendre plus sur lui. Je ne sais pas ce que j'en attendais mais certainement pas une bonne histoire.
Or, c'est précisément ce que j'ai trouvé !

Le mystère de la chambre jaune c'est un peu culte quand même. On ne compte plus le nombre de livres, films et séries qui y font référence à un moment ou à un autre. Du coup, malgré la mauvaise première impression, tout à fait injustifiée, que m'avait fait le journaliste, j'ai décidé de voir par moi même de quoi il retournait. Après tout ce n'est pas parce que j'ai eu une ou deux mauvaises expériences avec certains auteurs français de cette époque qu'il est écrit qu'il en sera de même avec tous.

Et cette décision fut foutrement judicieuse ! Je n'ai pas juste aimé l'histoire de Leroux, je l'ai adorée.
Le voir fureter partout, tenter d’échafauder un plan, une solution, essayer de le suivre ou même de se doubler dans ces résonnements, j'ai trouvé ça vraiment cool et me suis régalée du début à la fin.

Pourtant, ici, comme dans Sherlock Holmes par exemple, on ne peut pas vraiment trouver la réponse par nous même, trop d'indices et de choses que nous ne pouvons pas deviner nous sont caché.e.s jusqu'à la résolution de l'enquête mais c'est avec plaisir qu'on découvre, au moment choisi par l'auteur, tout ce qui nous avait échappé avant ça.

Si vous aimez les histoires d'Arthur Conan Doyle ou les enquêtes à l'ancienne vous devriez tomber assez facilement sous le charme de ce petit journaliste au physique pas facile.

Je me suis d'or et déjà déjà procurée "Le parfum de la dame en noir" qui fait suite à cette histoire et le lirais probablement très bientôt.

En résumé :
Point positifs :
Un bon rythme, des personnages attachants, une bonne enquête.
Points négatifs : Certaines choses importantes sont reliées à d'autres aventures du journaliste et ne vous parleront pas du tout si, comme moi, vous commencez votre initiation avec ce livre ci. Ça n'empêche absolument pas de comprendre en revanche.

28 mars 2016

Né de poussière d'étoiles - Morgane Pinon

né de poussieres d etoilesTitre : Né de poussière d'étoiles
Auteure : Morgane Pinon
Éditions : Auto-édition
Nbre de pages : 136
Date de sortie :  11 octobre 2014

Il en dit quoi le résumé ? 
Quand je m’endors, mes rêves s’éveillent. C’est de cette façon que mon esprit vagabonde avec allégresse ; récoltant ainsi tout un panel d’émotions et de sentiments. A travers ces pages, laissez-vous guider tout au long de cette série de nouvelles qui retrace des moments intenses de la vie. C’est ainsi, nés de poussière d’étoiles, que nous sommes…

Et moi, j'en pense quoi ?  Des histoires trop souvent pas assez poussées avec peu voire pas de suspense.
Il aurait peut-être été intéressant de développer davantage certains univers, certains personnages car en l'état tout est un peu trop superficiel et plat.
Parfois un peu cucul le tout manque cruellement de rythme et d'émotion. Aucune nouvelle ne m'a véritablement emballée ni spécialement concernée.
Cela dit tout n'est pas à jeter non plus. Cette lecture m'a fait penser à un recueil de premiers textes, pas toujours très emballant, beaucoup trop simplet, avec pas mal de clichés et un gros manque de maturité mais qui, à force de travail, pourrait amener à quelque chose de plus aboutit.

Les personnages sont un peu trop creux. Je ne les ai pas franchement aimés mais au moins ne les ai-je pas détestés non plus. En fait iels m'ont laissée totalement indifférente.
J'ai quand même trouvé qu'iels se ressemblaient un peu trop d'une histoire à l'autre. Qu'iels manquaient souvent de profondeur et de personnalité.

Je sais que ça plaît à certaines personnes les histoires où « il ne se passe rien », où on se contente de décrire la vie d'une personne ou d'un groupe de personnes à un certain moment donné, où on montre juste la « vraie vie », mais personnellement j'ai toujours trouvé ça un peu ennuyeux.
Même les histoires aux personnages hyper réalistes, crédibles et ancrés dans la réalité ont besoin d'un poil de magie, de fantasque ou d'aventure pour devenir des héros et héroïnes intéressant.e.s. Sinon on serait tous bien plus passionnés par les récits de tante Gertrude nous contant sa dernière sortie au Monoprix lundi passé, celui où il a tant plu, tu sais, et où elle a croisé la mère des jumeaux si bruyants qui habitent trois rues plus bas.
En même temps il doit exister des gens que ce genre de bavardages intéressent.

Je sais que ça plaît à certaines personnes, mais même si l'on veut parler de la « vraie vie » il y a moyen de la rendre un peu plus palpitante.

Donc voilà, ce livre n'est pas de ceux dont je me souviendrais longtemps mais je reconnais qu'il y a une volonté de transmettre tout un tas de petits événements « qui font la vie » et je comprends où veut en venir l'auteure. Ça me semble juste manquer un peu de pratique et d’expérience, mais tout cela s’acquiert avec le temps et si elle continue à écrire je pense qu'elle devrait trouver son public.

En résumé :
Point positifs :
Plaira à celleux qui aiment les descriptions des petits moments qui font la vie.
Points négatifs :
En général beaucoup trop simplet. Ça manque de construction, d'histoire et de finalité.

 

22 mars 2016

Lettres à la novice - Françoise Rey

lettres a la noviceSalut lecteur !

Le blog a déménagé, retrouve la critique de Lettre à la Novice sur le nouveau.

Et bonne visite.

 

 

 

Enregistrer


10 mars 2016

Le Bâtisseur tome 1, Les Braises de la Colère - Christophe Trouslard

braises de la colereSalut visiteur ! 

Le blog a déménagé, retrouve la critique des Braises de la Colère sur le nouveau.

Bonne visite et à bientôt.

 

Enregistrer

25 février 2016

Défi SFFF et diversité

Hey, bande de poils de mollet en été !

Encore un nouveau défi.
Cette année sera chargée en lecture.
Mais c'est bien.

Le Défi SFFF et diversité  se tiendra sur un an, du 15 janvier 2015 au 14 janvier 2017 minuit. Je suis un peu à la bourre mais pas encore tant que ça, y a pas de mal.
Il y a donc 20 catégories. Un livre peut valider plusieurs catégories en une fois et trois peuvent être zappées et remplacées par une autre catégorie qui sera donc faite en double.

Pour nous rejoindre et/ou voir toute la descitption de ce défi je vous donne RDV sur RSF blog.

(Par « oeuvre » ou livre, entendez : roman, recueil, nouvelle dans une anthologie ou nouvelle seule.)

  1. Lire une oeuvre de SF(et uniquement de SF) écrite par une femme. Space opera, hard-Sf, ce que vous voulez, mais de la SF. Roman, recueil, nouvelle dans une anthologie.
  2. Lire une oeuvre de SF ou Fantasy ou Fantastique (SFFF) francophone mais non française. Une oeuvre écrite en langue française donc, mais pas par un auteur français.
  3. Lire un essai ou un article traitant de science, de science-fiction, de fantasy ou de fantastique.
  4. Lire une oeuvre SFFF écrite par un auteur de couleur ou métissé. Que c’est moche, écrit comme cela. Mais il faut quand même bien trouver un terme : allez… tout sauf blanc.
  5. Lire un livre SFFF dont vous n’avez pas encore vu l’adaptation en film. Il faut bien quelques items faciles.
  6. Lire un roman SFFF young adult
  7. Lire un livre SFFF se passant en Orient (qu’il soit réel ou fantasmé) : Asie, Moyen Orient … Là aussi c’est plus facile qu’il n’y paraît.
  8. Lire un livre SFFF parlant d’une ou de femme(s) dans la guerre, peu importe que la guerre soit réelle (Seconde guerre mondiale par ex) ou imaginaire. Attention, il faut que ces femmes aient un rôle prépondérant.
  9. Lire un roman graphique, une BD, un manga ou un comic avec une femme pour héroïne.
    Arte t2 - Kei Ohkubo. (Lien vers la chronique)
  10. Lire une oeuvre de SFFF par un auteur non occidental (chinois, brésilien, pakistanais, ougandais… je vous laisse chercher).
  11. Lire une oeuvre de SFFF dans laquelle l’Afrique (ou un pays d’Afrique) tient une place prépondérante. Si les personnages sont issus du continent africain mais expatriés sur Titan, ça marche aussi.
  12. Relire un conte que vous avez adoré étant enfant.
  13. Lire une oeuvre de SFFF écrite par une personne issue ou militant pour la communauté LGBTQIA (Lesbienne, Gay, Bi, Trans, Queer, Intersexuelle, Asexuelle).
  14. Lire un livre de cli-fi (climate fiction). Ou éco-fiction (pour écologie fiction). Changement climatique, écologie et questions environnementales, la SF vous offre un terrain de spéculation.
  15. Lire un livre de SFFF féministe. Ouvertement féministe ou gommant les genres. Une petite liste ici.
  16. Lire le premier livre d’une série SFFF que vous n’avez jamais lu.
    Le Nibelung, tome 1 : Le Carnaval aux Corbeaux - Anthelme Hauchecorne (lien vers la chronique)
  17. Lire un livre dans lequel une IA ou des robots ont un rôle prépondérant.
  18. Lire un livre SFFF traduit.
  19. Lire un recueil de nouvelles SFFF.
  20. Lire un livre de SFFF transhumaniste ou posthumaniste. Et si.

logo-diversité-petit

Le Nibelung, tome 1 : Le Carnaval aux Corbeaux - Anthelme Hauchecorne

17 février 2016

Le Livreur - Marie-Sophie Kesteman

le livreurSalut visiteur !

 

Le blog a déménagé. Retrouve cette critique de Le livreur de Marie-Sophie Kesteman sur le nouveau blog.

A bientôt.

 

Le blog a démanagéEnregistrer

15 février 2016

Lettres de Marcel Proust : L'enfance et l'adolescence lu par Guillaume Gallienne (livre audio)

lettres-de-marcel-proust-livre-luTitre : Lettres de Marcel Proust : L'enfance et l'adolescence
Auteur : Marcel Proust
Audio-book lu par : Guillaume Gallienne
Éditions : Thélème
Durée : 1h15

Il en dit quoi le résumé ? Marcel Proust fut un correspondant maniaque. Dès l'enfance, puis dans le monde, jusqu'à sa mort, sans trêve il a écrit : à ses proches, à ses amis, aux lecteurs de ses livres, à ses éditeurs, ses banquiers... Les milliers de lettres qu'il a écrites traitent des sujets les plus variés : souvenirs, confidences intimes, politique, impressions de lecture, critiques d'art.
Ce livre audio rassemble ses premières lettres depuis son enfance jusqu'à son adolescence.

Et moi, j'en pense quoi ? Si ça commence de façon guillerette et un peu vaine par les lettres d'un enfant à ses grands parents le ton change assez rapidement. Marcel Proust grandit et les sujets abordés dans ses lettres deviennent plus sérieux. On y découvre ses amis, ses amours et certains hommes pour qui son admiration est palpable à travers ses écrits.
On rencontre a travers ce courrier un enfant, ensuite un adolescent et même un jeune adulte cultivé, intelligent, parfois impertinent ou même drôle (malgré lui ?) mais aussi souvent mal assuré. Non pas dans son écriture, qui est de plus en plus intéressante au fil des lettres, mais plutôt dans la façon qu'il a de parler de lui même, dans ce regard qu'il semble porter sur lui et sur son acharnement. On découvre finalement un personnage très attachant pour qui nous nous désolons de ses malheurs et nous réjouissons de ses bonheurs.

Au fil des lettres, souvent adressées aux mêmes personnes, nous apprenons à connaitre ses interlocuteurs et je ne peux que regretter que les réponses à ses lettres ne fassent pas partie de l'audio book. Ça n’empêche pas de comprendre et de suivre les événements mais je ne peux m’empêcher de penser que parfois ça serait appréciable de les avoir pour mieux cerner les subtilités et les enjeux.

Cerise sur le gâteau : Guillaume Gallienne a une voix merveilleuse que je pourrais écouter en boucle pendant des heures. Avoir choisi ce comédien pour cette lecture est à mon sens un choix des plus judicieux car il n'est vraiment pas compliqué de s'imaginer Marcel Proust avec ces mêmes timbre et intonations.

Cette introduction à Marcel Proust fut pour moi un vrai régal et je ne manquerai pas de m'attarder d'avantage sur ses œuvres à l'avenir.

Merci à Babelio et aux éditions Thélème de m'avoir permit de le découvrir.

Point positifs : La voix de Guillaume Gallienne, le ton, l'attachement presque immédiat que l'on ressent pour l'auteur.
Points négatifs : Un peu cher pour seulement 1h15
Nombres de tomes : Beaucoup.

Ce livre s'inscrit dans le cadre du défi lecture 2016 pour la catégorie 46 : Un livre épistolaire.

def LEC 2016

28 janvier 2016

Psyche Industry - Christophe Berthy

psyche industrySalut visiteur !

Le blog a déménagé. Retrouve désormais la critique de Psyche Industry de Christophe Berthy sur Kobaitchi.com

 

Bonne visite et à bientôt.

Le blog a déménEnregistrer

Enregistrer