09 février 2016

Soirées Divers 10 - Eau, Croatie, pigeon et newsletter, le combo qu'il tape dans ses mains quand tu lui chantes des grivoiseries

Hey, oiseaux bleus d'outretombe !

Les soirées divers de suivent et ne se ressemblent toujours pas. Entre coup de sang, de coeur et de larmes revivons ces derniers mois ensemble.

18 novembre, 23h09 : premier différent sur Postcrossing. Et je l'ai réglé en restant zen et polie... Quelle horreur... Est-ce-que je deviendrais adulte ?

22 décembre, 13h53 : Cette nuit, avant de m'endormir, je me suis rendue compte d'une chose : J'ai dis une seule fois, il y a quelques mois, abasourdie une fois de plus devant la poubelle à plastique, à ma mère "Non mais t'as vu toutes ces bouteilles en plastique en une semaine ? T'imagines ce que ça représente en un an ? Moi c'est bon, je ne vais plus acheter que des bouteilles en verre à partir de maintenant.". Et depuis, elle aussi n’achète plus que des bouteilles en verre, du moins pour l'eau, et ce même si sa première réaction a été de se plaindre du poids des dites bouteilles qu'elle devrait ramener seule des courses.
Une seule fois, un seul commentaire, plus à mon attention qu'à la sienne d'ailleurs et alors que je ne m'attendais même pas à ce qu'elle change quoi que ce soit.
Et à coté de ça on se prend la gueule deux fois par mois depuis 10 ans à cause des cadavres en décompositions dans son frigo et là rien ne change.
J'ai expliqué calmement, en m’énervant, en avançant des chiffres, en rappelant la douleur, l'horreur, l'injustice et l'inutilité de toutes ces morts mais il n'y a rien à faire.
Enfin si, de temps en temps, quand elle voit au journal un reportage sur les gentils éleveurs qui aiment leur bêtes et qui les caressent devant la caméra elle réagit, "Quelle belle bande d'hypocrites, quand même".
Mais elle ne change rien. Elle achète quand même. Elle les mange quand même.
Je ne comprends pas. Je ne comprends vraiment pas.

27 décembre, 18h28 : Bon, bon, bon... Deuxième fois que la Croatie nous passe sous le nez... Ça y est, j'ai vraiment très envie de visiter ce pays ! Vous avez gagné Neckermaan ! Et vous faites bien chier au passage.

31 décembre, 23h53 : Dernière info de l'année. J'ai reçu (encore) de super chaussettes !  Ah, qu'est-ce-que je les aime !

1 janvier, 17h09 : Le dessert d'hier était trop bon ! Pas de buche cette année mais un cheesecake improvisé 3h avant le repas. Sur base de la recette génialissime d'AntigoneXXI. Je vous le conseille carrément, ça se fait très vite, ça n'a pas besoin d'être cuit et c'est juste immensément délicieux ! (et c'est gluten free) C'était mon premier cheesecake mais certainement pas le dernier.

7 janvier, 21h52 : A force de ne côtoyer que des gens vraiment cool dans mon cercle d'amis sur internet j'en avais oublié à quel point d'autres peuvent être stupides, méchants, racistes, sexistes, homophobes, etc, de façon tout à fait naturel, à la vas y comme je te pousse, sans jamais s'en rendre compte ni se remettre en question même quand on le leur fait remarquer.
Et j'en étais venue à oublier à quel point vous êtes super...
 
Du coup je vous le dis : Vous êtes fantastiques les poto.te.s !

13 janvier, 23h21 : Hier. Courses en ville. A l'aller, une petite souris par terre. Elle ne bouge pas. On la touche. Aucune réaction. Elle est morte. Comme ça, sans lésion externe, sur le trottoir. Bizarre. Non loin un pigeon par terre. Il n’a pas l'air bien. On hésite mais on est pressé.e.s. Le magasin va fermer. On le laisse là. Et pendant une heure on s'interroge. On s'en veut. Au retour. Toujours la même position. Vit-il encore ? On le touche. Il bouge. Il respire. Mais peu. Alors on l'emporte avec nous. Il nous faut 20 minutes pour retourner à la voiture. Il fait super froid. Et aucun cabinet vétérinaire dans les environs. Alors on l’emmène avec nous. Encore. Il fait bon dans la voiture. Par rapport à dehors. Au moins n'a t-il pas froid. Première pause véto sur le chemin. Mais elle n'y connait rien en oiseau. Elle nous en conseille un autre. A une heure et demi de là. Ça fait loin. D'abord passer voir le notre. On ne sait jamais. Une demi heure après nous y sommes. L'oiseau respire toujours aussi mal. Il est ausculté rapidement. On ne peut rien pour lui. Il peut encore souffrir un jour ou deux. Puis il mourra. Alors à trois. On prend la décision qui s'impose. Et il s'endort. Une dernière fois. Dans un silence brumeux.

28 janvier, 16h52 : Je vous ai dit que la newsletter reprenait du service ? Qu'elle comportera des exclus et d'autres trucs intéressants ? La prochaine partira dans quelques jours, c'est peut-être le moment de vous inscrire si ce n'est pas encore fait. (sur la droite, en haut, vous n'avez qu'à indiquer votre mail et confirmer)

7 février, 18h39 : Elle est belle ! Mais belle ! Je ne peux pas encore vous dire qui, mais sachez le : Elle est belle ! Et jeudi nous ferons enfin connaissance officiellement.
Je ne veux pas vous en dire plus mais rassurez vous quand même, je n'ai pas acheté une femme russe du nom d'Olga sur un site honteux, et donc elle n'arrive pas du tout en Belgique ce jeudi. Arrêtez de vous faire des films !

soireesdivers10

Posté par kobaitchi à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

14 juin 2015

La minute causons pelage. Du vert au bleu

J'ai (re)changé de couleur. Pas qu'il était grand temps mais... en fait si, il était grand temps.

On partait quand même de ça, là...
Ma dernière décolo datait d'aout ou septembre et ma dernière colo de décembre/janvier.

Donc, j'ai d'abord décoloré (avec la décolo Directions toujours). J'ai fais ça au soir puis j'ai enduis mes cheveux d'huile de coco et j'ai passé la nuit comme ça. Le résultat au réveil était époustouflant, ils se sont démêlés facilement après avoir été lavés et ne ressemblaient pas trop à de la paille. Je referais probablement ça à chaque décolo, voir même en guise de soin une fois de temps en temps (bon, pas tous les mois non plus, je déteste me laver les cheveux au matin).
Vous remarquerez qu'il reste des mèches vertes. Je ne sais pas trop comment j'aurais du faire pour les virer totalement si j'avais voulu rester blonde.

Au départ : Une vieille colo et beaucoup de repousses  En cours de décolo

J'ai enchainé sur un toner (une mise de toner ? Une tonerisation ?) Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit (j'en faisais partie il y a un mois) le toner neutralise le jaune des cheveux et permet de faire des colo pastels ainsi que des tons violet et bleu. Bleu qui serait transformé en vert à cause du jaune si on l'y laissait, violet qui serait un peu dégeu pour la même raison si on ne passait pas par cette étape.

Donc en toute logique j'aurais du  me retrouver avec les cheveux blanc (ce qui ne m'emballait pas franchement, je l'admets) mais je n'ai obtenu qu'un blond plus pale (plutôt joli en fait) malgré la demi heure de pause.

Après la décolo : Un blond chaud  Après le toner : un blond pale

Enfin, après ça j'ai alterné les mèches en turquoise et celles en midnight blue (La Riché Directions) et voilà. Le résultat me plait bien et ça fait quand même moins pitié.

Minute causons pelage : La Riché   Minute causons pelage : La Riché

Après ça j'ai bien envie de passer au violet puis, peut-être, au rose, pour finalement revenir au rouge qui me manque parfois un peu.

Minute causons pelage : La Riché

07 juin 2015

Hôtel à insectes ou quand j'ai décidé de cohabiter

Avec l'été qui arrive, et parce que j'aime me lancer dans des chantiers qui me broutent le train après deux petites heures, j'ai décidé le mois dernier d’abriter quelques isdf* dans le jardin.
Et quand on sait que j'ai horreur des toutes petites bêtes on est en droit de se demander pourquoi j'ai fait un truc pareil.

La réponse tient en peu de mots, les insectes utiles² sont de moins en moins nombreux dans nos jardins, la faute aux pesticides, herbicides ainsi qu'a des facteurs que nous ne connaissons pas. Mais ne ne voilons pas la face, l'industrialisation de l'agriculture a contribué à leur déclin, ça ne fait absolument aucun doute.
Et les conséquences nous les connaissons toutes et tous, diminution massive de la biodiversité, problème de pollinisation et à terme, dans les scénarios les plus catastrophiques mais hélas pas si improbables, pénurie alimentaire.

Ce que nous pouvons faire pour aider les insectes mais aussi nous même, la planète et ceux qui l'occuperont après nous : Déjà, bannir les pesticides et herbicides. Sérieusement, ces choses ne sont bonnes pour personne et sont majoritairement gérée par des gens qui ont prouvés (si besoin était) n'avoir que faire de nos santé et avenir. Ensuite, nous pouvons disposer un hôtel à insectes dans notre jardin pour les inciter à rester chez nous. Rien ne dit qu'il sera full la première semaine mais s'il n'habite ne serait ce que quelques individus ce sera toujours ça de pris, pour eux comme pour nous.

Je peux difficilement influer sur ce que vous répandrez ou pas dans votre jardin, en revanche je peux vous montrer comment j'ai réalisé mon hôtel à insectes pour, peut-être, vous donner quelques idées.

hai3

Il ne s'agira pas vraiment d'un tuto parce que, franchement, il suffit de jeter un œil sur google pour en trouver des beaucoup plus beaux que le mien. Mais je vous propose quand même de m'accompagner dans la réalisation de celui ci.

J'ai travaillé exclusivement avec du matériel que j'avais déjà chez moi. Planches de récup, brindilles pour allumer le feu, pailles stockée dans l'étable, feuilles mortes, etc.
Après libre à vous de faire de même ou d'acheter du matos exprès pour ça.

On commence par choisir la taille, ici 50 sur 70 cm si mes souvenirs sont exacts.
Mon intention était de faire un petit hôtel. Heureusement.

On cloue quatre planches sur un dos pas trop fragile puis on cloisonne un peu comme on veut.

hai2

Ensuite on jette un œil sur internet pour voir de quoi ont besoin les différents insectes et on adapte avec ce qu'on a.

Et une fois que tout est en place on grillage ce qui doit l'être.
Bon, nous on a préféré tout faire parce qu'il y avait quand même pas mal de choses qui tenait de façon un peu bancale et qu'on avait pas trop envie que tout se casse la gueule pendant qu'on le déplaçait.

hai4

Et voilà, y a plus qu'à déposer l’hôtel au fond du jardin et attendre les premiers clients.

hai1

 

* Insectes sans domicile fixe.
² Je n'aime pas ce terme, utile, qui sous-entend que seul les êtres nous étant utile méritent notre attention mais j'avais besoin de ça pour faire passer mon message.

 

 

 

23 mars 2015

Première commande Fantastic Vegan

La semaine passée j'ai reçu ma première commande Fantastic Vegan et comme certains d'entre vous m'ont dit que ça les intéressait d'en savoir un peu plus je vous fais ce petit article déballage.

Alors bon, je n'ai pas de photo du tout bien emballé (ça commence bien, tiens) dans la boite parce que je les ai faites (les photos) plusieurs jours après réception. J'essaierais de les faire à l'ouverture la prochaine fois mais là j'étais trop impatiente pour attendre. Comprenez moi aussi, j'attendais de passer cette commande depuis plusieurs mois!

Je ne l'ai pas remarqué au moment où je remplissais mon panier mais je n'ai absolument rien acheté de sucré, j'ai pourtant été faire un tour dans les chocolats de pâques mais rien ne m'a vraiment fait envie. C'est peut-être pas plus mal.

Alors, le gros point positif de cette commande c'est sans hésitation le fromage!
Déjà en tranche, de la marque Violife (2,89 € les 10 tranches). J'avais déjà eu l'occasion d'en acheter en Allemagne et il est juste parfait. Il fond au contact de la chaleur (en croque mr par ex) et à un gout très proche du fromage animal sans le gout écœurant du lait (ça, si vous en consommez régulièrement vous ne le goutez probablement pas. Je ne le goutais pas non plus avant mais maintenant je ne saurais plus boire un verre de lait, ça a un gout... gerbant. Soit mes papilles gustatives s’alignent sur mon éthique (soit dit en passant, si c'est le cas ça m'arrange, tout le monde n'a pas cette chance, j'en suis consciente) soit ça a toujours eu ce gout là mais à force d'en consommer on ne s'en rend plus compte).
Petit truc auquel j'ai pensé en découvrant l'emballage aussi, ce fromage est : Ok pour les vegans et végétariens, sans produits laitiers, sans lactose, sans soja, sans huile de palme, sans gluten... Les mauvaises langues vont dire qu'il ne contient probablement rien du tout, non?
Si je ne devais plus consommer qu'un seul produit de "substitut" ce serait celui là.

Quoique.... le fromage râpé se pose là aussi. Il a la texture, le gout, le visuel et pratiquement l'odeur du gruyère râpé. Bon, sur  la photo il est congelé, ce qui n'est pas très sexy, mais comme on a acheté un sachet de 500gr on a préféré le diviser pour ne pas risquer de le voir devenir mauvais si on prenait trop de temps à le manger. Celui ci est un peu cher par contre (5,99 € les 500gr) mais logiquement on en a pour un moment.

Le mix au seitan (4,09 €. Déjà ouvert sur la photo, ça donne pas méga envie comme ça, j'avoue) n'était pas trop mal mais je ne pense pas en recommander, surtout à ce prix. C'était pour tester. Il comprenait une saucisse à la paysanne, une escalope à la viennoise et trois mini saucisses aux herbes.

DSC_0044

On a aussi prit deux paquet de soy jerky (paquet du milieu, 2,85 €). Un viande de soja séchée façon bœuf au poivre et un viande de soja séchée façon poulet à la jamaïquaine. Honnêtement j'ai trouvé ça dégueulasse, surtout le premier. En plus j'ai été assez déçue de la gueule du produit. Je m'attendais à du jerky comme celui de l'emballage rouge (qui ne vient pas de cette commande, il est là pour la comparaison), donc à quelque chose de séché, mais ce n'est pas du tout à ça que ça ressemblait et le gout n'était pas du tout le même.
Par contre il ne s'agit que de mon avis, hm. Sieu K, lui, a trouvé ça bon et en rachètera probablement, comme quoi.

Les escalopes panées de tofu et seitan (3,05 €) se défendent bien, c'est pas impossible que j'en rachète à l'avenir même si elles ressemblent pas mal à celles que je trouve prés de chez moi.

DSC_0049

Les saucisses comme ça (les plus petites, 2,35 €), généralement, j'aime bien les manger crues en snack (comme des swan, quoi). Elles ne détrônent pas mes favorites, dont j'ai oublié la marque, mais ne sont pas mal quand même.  D'ailleurs elles sont meilleures cuites que ces dernières.
Les plus grandes (3,49 €) ont un gout très proche de la fricadelle une fois cuites à la friteuse.

J'ai aussi pris une plaquette de chewing-gum (1,65 €). Je n'en avais plus mâchouillé depuis aout/septembre 2014, depuis que je sais ce qu'il y a dedans en fait, vegan ou non. Mais en voyant ceux ci, qui ne contiennent ni aspartame ni autre saloperie j'ai eu envie d'en reprendre une fois. Pour finalement attraper mal au bide après 5 minutes de rumination. Donc en fait je crois que c'est bel et bien fini les chiclettes pour moi.

Un sachet de levure de bière maltée (3,75 €). Je n'ai pas encore fini le mien mais ça viendra et, de tête, celle ci est moins chère que celle que je trouve chez moi. Je m'en sert essentiellement pour faire du fromage mais ça a aussi d'autres utilités.

J'ai aussi pris des protéines de soja (3,20 € pour 500gr). Je ne sais pas encore ce que je vais en faire mais je trouverais bien. Puis c'était pas cher pour le gros paquet que c'est.

Les tranches chorizo végétal bio (2,30 €) sont, parait-il, assez proche en gout du chorizo de base (je n'ai aucune idée du gout que ça a normalement). C'est pas mauvais mais je pourrais vivre sans.

Et finalement le tofu fumé (2,35 €). Pas encore gouté mais je pense que c'est le même que celui qu'on avait acheté il y a une poignée de semaines. Et si c'est bien le cas le gout est identique (mais en mieux) à celui du lard. En mieux parce que je n'ai jamais été fan du lard, même avant, et que ça j'aime bien. Mais modérément, hein, une tranchette de temps en temps.

DSC_0041

Je pense qu'on a fait le tour là. Plusieurs paquets sont ouverts sur les photos, c'est pas super bandant, pardon. Les photos aussi sont dégueu, je tacherais de faire mieux la prochaine fois. Bon, par contre ce qui est pratique en faisant ce review après plus d'une semaine c'est que j'ai pratiquement tout gouté et que je peux vous donner mon avis.

En conclusion je suis plutôt contente de cette commande. la prochaine fois je testerais certainement Boutique Vegan ou Un Monde Vegan histoire de voir les différences.

Ce que j'ai aimé chez Fantastic Vegan c'est que tout leur produits sont sans huile de palme et sans ogm (en plus d'être vegan, of course).
Ce que je n'ai pas aimé c'est que les accumulateurs de froid (1 €) ne soient pas compris avec la boite isotherme. Déjà qu'il faut ajouter le prix de cette dernière (4,20€) aux frais de port (9€ dans mon cas), ça fait vite monter le prix.
Livré en 3 jours en Mondial Relay (de France à Belgique).
De nombreuses promos encore jusqu'à la fin du mois pour fêter leur premier anniversaire.

 

 

07 février 2015

Fromage végétal ciboulette-oignons (la recette simple, rapide et délicieuse)

Je sais que c'est rare mais aujourd'hui on va parler cuisine. Parce que je ne peux pas garder pour moi l'une des meilleures recettes salées que j'ai eu l'occasion de tester jusqu'à aujourd'hui.

La recette de base à été partagée sur un groupe Fakebook il y a peu de temps mais je ne me souviens plus du tout par qui (d'ailleurs si cette personne se reconnait et veut que son nom ou pseudo apparaisse ici qu'elle le fasse savoir, ça ne me dérange, évidement, pas). Sauf que cette recette contenait de la moutarde et que je n'aime pas du tout la moutarde. Je l'ai quand même essayée telle quelle en espérant que le gout ne serait pas trop prononcé mais évidement on ne goutait que ça. Donc, quand j'ai retenté le coup, c'est à dire hier soir, j'ai gardé la base mais j'ai totalement changé les ingrédients censés donner le gout. Et je me suis retrouvée avec un fauxmage qui ne goute pas tout à fait le fromage, qui est même plutôt unique en matière de gout, mais qui est juste délicieux.

 Recette de fromage végétal ciboulette-oignons (VEGAN)

En plus, vous allez voir, il faut moins de temps pour le préparer que pour lire cet article. Bon, peut-être pas, mais moins que pour l'écrire ça c'est certain!
Parce que s'il y a un truc qui me gonfle en cuisine ce sont les recettes qui prennent 1h (voir plus) à se préparer, et si en plus elle contiennent des tas d'ingrédients introuvables c'est même pas la peine, j'abandonne avant d'avoir commencé. Ici il n'y a qu'un ingrédient un peu atypique mais qu'il vous faudra indispensablement trouver si vous voulez vous lancer dans la cuisine vegan. Mais on va voir ça tout de suite.
Allez, c'est partit!

 Recette de fromage végétal ciboulette-oignons (VEGAN)

Pour cette recette de fromage végétal ciboulette-oignons vous aurez besoin de :

  • 200ml de crème végétale (soja par exemple. On ne trouve que celle ci par chez moi de toutes façons)
  • 1 c.à.c. de flocons de levure maltée (trouvable, normalement, en magasin bio. "Normalement" parce que j'ai du en faire trois pour la trouver. C'est lui l’ingrédient atypique de la recette et c'est lui qui donne une grande partie du gout, il vous faut donc vraiment le trouver)
  • 1 c.à.c. d'agar-agar en poudre (trouvable de plus en plus dans les supermarchés normaux à prix d'or ou pour trois fois rien en épicerie asiatique)
  • Quelques brins de ciboulette fraiche
  • De l'estragon, poivre, sel et romarin (ou autre épices si vous n’aimez pas celles ci, j'improvise tout le temps moi, alors ne vous gênez pas pour en faire de même)
  • 2 ou 3 c.à.c. d'oignons frits (ou 5-6 si vraiment vous kiffez les oignons. Ou même zéro si au contraire vous détestez ça, mais ça aura moins de gout)
  • 1 c.à.c. de fécule de maïs.

 Recette de fromage végétal ciboulette-oignons (VEGAN)

La recette :

  • Faites chauffer la crème dans un poêlon avec tout les ingrédients sauf la fécule.
  • Mélangez.
  • Quand ça bout retirez du feu, ajoutez la cuillère de fécule et mélangez encore un peu.
  • Versez  la préparation dans un moule (en silicone ça vous permettra de démouler mais ce n'est pas obligé) et laissez au frigo au moins 2 h (une nuit c'est top).


Et voilà!
Vous n'avez plus qu'à le démouler.
A manger sur un toast, en dés dans une salade ou comme vous voulez.
Le truc génial c'est que ça fond comme du vrai fromage!
La preuve, dans un croque mr.

 Recette de fromage végétal ciboulette-oignons (VEGAN)

Si vous testez n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, surtout.

Je pense que mon prochain test culinaire sera de tenter de faire de la fondue avec une variante de ce fauxmage (parce que ça ça me manque vraiment). Je vous tiendrais au courant de ma réussite (ou de mon échec total).

 

12 janvier 2015

Soirées Divers 1 (Début d'une nouvelle histoire - Test - Préparation)

Aujourd’hui inaugurons une nouvelle rubrique qui aura pour but de revenir sur la semaine écoulée, sur ma semaine pour être plus précis, ou même sur les deux dernières semaines s'il s'est passé assez peu de choses. Enfin, ça à l'air méga prétentieux dit comme ça... Disons plutôt qu'il s'agira de petites choses qui auront pu se passer dans ma vie mais qui ne méritaient pas non plus tout un billet à elles seules.
Il n'y aura pas forcément des trucs tout les jours hein, je n'ai pas tout le temps quelque chose à dire non plus, mais il s'agira quand même de petits moments que j'aurais envie de partager autrement que par un message qui serait enterré en 15 jours sur les réseaux sociaux et que je ne pourrais plus jamais retrouver.
Je ne suis pas sur que ça va intéresser grand monde mais je tente quand même.


Dimanche 4 janvier :  Pourquoi les enfants ont-ils d'aussi mauvais goût en matière de cinéma?
Je viens de passer une demi heure à regarder des trailers avec ma nièce pour choisir le film qu'elle veut voir pour son annif et elle n'est intéressée que par celui qui a vraiment l'air à chier...
Astérix me fait vraiment très envie contrairement à ce que j'aurais pu penser, j'irais d'ailleurs le voir sans elle, tant pis pour sa pomme. Big Héro 6 il est impensable de ne pas le voir mais mademoiselle ne veut pas attendre qu'il sorte. Les minions ça ne m’intéresse pas mais j'aurais quand même pu faire un effort. Mais non, le seul qu'elle veut voir c'est Les Pingouins pourris de Madagascar... Sérieusement? Le trailer est super nul quoi. Puis, si j'ai bien compris c'est l'histoire des pingouins avant qu'il ne finissent dans le film Madagascar, c'est ça? Donc c'est l'histoire de quatre piafs libres, qui vivaient dans leur élément, sur leur banquise, puis qui sont partit à l'aventure (jusque là ça va encore même si c'est le truc le plus original du mooooonde en matière de scénario) et qui se retrouve enfermés dans un zoo à la fin... C'est ça l'histoire? Réellement? C'est quoi la morale derrière ce truc? Reste à la maison parce que dehors il y a des gens qui veulent te transformer en objet et te mettre dans une cage? Ça donne envie, mais tellement, sérieux.

Lundi 5 janvier : J'ai reçu les livres que j'ai gagné grâce aux Éditions Delcourt!  Trop contente!
Par contre j'ai pas reçu le lot qui était prévu ce qui fait que j'ai reçu deux fois le même livre aujourd'hui parce que je me suis offerte la BD d'Axolot qui justement se trouvait parmi les livres gagnés et que je n'en pouvais plus de la voir partout sauf entre mes mains. Donc je l'ai en double. Bon, qui veut faire un échange (je l'ai pas encore finie mais elle est vraiment cool!)?

Lundi 5 janvier, un peu plus tard : J'ai fêté le fait d'avoir assez maigri que pour n'avoir plus une seule culotte à ma taille en en achetant des nouvelles. Et en taille 14-16 ans! Ça faisait tellement longtemps que je ne pouvais plus me le permettre, je suis trop contente!
Oui, les culottes d'adultes elle ont trop nulles! Mois je veux des ananas et des petits chiens sur les miennes et pis c'est tout.

Mardi 6 janvier :  Ma première galette des rois faite maison. Et vegan. Et, putain, qu'elle était bonne!
Même mon père, que je doute de pouvoir un jour rendre végéta*ien, la trouvée terrible.
Pour la recette c'est ici, chez Peuvent-il souffrir.

Mercredi 7 : Que dire, franchement...

Jeudi 8 : J'ai reçu ma Kobo Touch! Je suis trop contente!
Mais elle ne s'allume pas... Je suis trop déçue.
Heureusement Hélène est super et on est en train d'arranger ça. Ouf.

Dimanche 11 : J'ai vu Asterix finalement et, effectivement, c'était pas mal du tout. J'ai juste tiqué sur un truc, qu’apparemment tout le monde à part moi à trouvé normal, fait chier. Qu'Obelix et Asterix "joue" avec le sanglier qu'ils chassent c'était déjà limite, surtout que le sanglier semble par moment se prêter au jeu, alors que lui joue sa vie quand même, hein, faut-il le préciser? Que pendant tout le film il réussit à sauver ses miches (le groin-groin donc) mais que la scène finale soit le traditionnel festin où, bien sur, Obélix se tape un sanglier à lui tout seul et que ça ne choque personne ben moi ça me fait peur. Et ça m'attriste. Et ça me fait chier, oui, voilà, c'est dit. L'attrapage, l’abatage et le dépeçage ça on ne l'a pas montré hein, faudrait surtout pas que les gosses soient en état de choc devant une scène aussi atroce (ou se marrent s'il s'agit de petits cons psychopathes). Alors autant bien faire la distinction entre le sanglier qui court dans la foret et le truc cuit qui se fait bouffer, qu'à aucun moment les gamins, et les adultes aussi hein, au fond, ne fasse le lien entre les deux. Et oui, ça ça me fait profondément chier. Et c'est vraiment dommage parce que le reste du film est franchement bien.

semaine1 copie

Lundi 12 : Bon, voilà, j'ai entamé cette nouvelle rubrique dimanche passé sans rien en dire. J'aime assez le principe même si le fait que ça ne sorte qu'une fois par semaine n'est pas super idéal pour traiter des sujets d'actualité. Mais, comme vous avez pu le voir, les thèmes abordés jusque là ne le sont pas trop, donc je ne trouve pas que ça soit vraiment dérangeant. A vous de me dire ce que vous en pensez maintenant.

 

 

19 août 2014

Mon nouveau déo ourson fait main (et vegan)

Hier j'ai reçu ma première commande Aroma-zone! Je suis trop contente, ça faisait des mois que j’hésitais à la passer!

J'ai acheté plusieurs trucs pour faire deux-trois recettes pompées de ci de là, je vous les montrerais dans un prochain article si ça vous intéresse mais là je veux vous parler de mon tout premier produit cosmétique réalisé avec mes petites mimines grosses patounes, un déodorant.

Pourquoi un déodorant? Pour plusieurs raisons, la première c'est que j'étais vraiment amoureuse d'aromarant de Lush. Quand ils ont arrêtés de le commercialisé j'en aurais bien pleurer (bon ok c'est pas tout à fait exact, en réalité j'aurais plus vite été jusqu'à les maudire sur plusieurs générations... Ce que je n'ai bien sur pas fait, pas même en pensées, non non.) J'avais bien tenté aromaco par la suite mais j'ai vraiment  moins accroché. Aromarant avait une odeur vraiment unique et "sauvage" pour un déo, du point de vue de mon appendice nasale aromaco ne lui arrivait pas à la cheville.
Enfin bon, depuis quelques mois, ayant usé tout mes stocks, j'étais repassée du coté allu de la force avec des déo basiques aux odeurs fruitées qu'on trouve dans les supermarchés. Jouant à l'autruche débile je n'avais même pas regardé les ingrédients parce que je savais que si je le faisais je n'y toucherais plus... Puis, il y a une poignée de semaines, en ayant assez d'avoir honte à chaque fois que je me badigeonnais les dessous de bras de son contenu rosé, j'ai finalement jeté un œil au contenu de mon flacon.
...
...

Et il s'est avéré que cette espèce de saloperie contenait de l'huile de castor. De l'huile de castor, putain! Non content d'être mauvais pour la santé à cause de l’aluminium et des autres saletés qu'il contenait ce stick m’annonçait sans sourciller qu'il contenait des résidus de cadavre!
Après m'être franchement bien énervée sur le fabricant, sur la société qui laisse faire ça sans y trouver quoi que ce soit à redire mais plus encore sur moi, qui avais été trop fainéante pour lire quatre misérables lignes avant de taper cette merde dans mon caddie, je suis partie à la recherche de recettes pas trop compliquées pour faire moi même un déo inspiré d'aromarant.
Autant vous le dire tout de suite j'ai fais chou blanc.
Par contre je suis tombée sur le blog d'Antigone XXI qui propose de centaines de recettes (bouffe et cosmeto) supers intéressantes (et vegan!) dont une recette de déo à faire en 5 minutes chrono.
Très intéressée j'étais alors.

2014-08-19 (35)

J'ai donc acheté ce qu'il me manquait, de l'arrow-root, de la cire de candelila, des huiles essentielles, un mini fouet cro meugnon... Enfin presque tout quoi, et aujourd'hui j'ai enfin pu tester la fameuse recette qui ne faisait envie depuis des semaines.
Bon alors, j'ai utilisé un moue en silicone que j'avais déjà, je peux donc dés maintenant me caresser les aisselles avec un ourson tout mignon,  garantit sans huile d'ourson.

J'ai juste divisé toutes les quantités par deux parce qu'il ne me restait que 30gr de bicarbonate de soude, ai fait dans l'à peu prés, n'ayant pas de balance de précision et ai remplacé l'HE de lavande par de la bourrache, mais le résultat me convient presque à 100%. La prochaine fois je mettrais juste un chouilla plus de cire histoire que ça fonde un peu moins dans les mains mais bon, ça mis à part ce déo semble vraiment bien, l'odeur est un peu particulière mais c'est juste le temps de s'y habituer, personnellement je ne trouve pas ça dérangeant (en même temps je vous rappelle que j'étais fan d'aromarant qui avait quand même une odeur très imposante et pas ordinaire du tout, hein).

Enfin bon, si vous avez ce qu'il faut à la maison je ne peux que vous conseiller d'essayer au moins une fois, ne serait ce que pour essayer d'arrêter de vous barbouiller la peau des produits toxiques contenus dans les déo "de base", aussi parce que, d’expérience, je sais que les pains de déo durent carrément plus longtemps que les roll-on ou les vapo. Et puis ça prend vraiment 5 minutes à réaliser, pour une fois que prendre soin de soi ne demande ni de gros moyens ni des heures de temps libre ce serait dommage de ne pas en profiter. 

Cet article compte pour la semaine du 24 au 30 avril du P52 avec le thème fondu.

P52

Et pour le défi Pinterest (pour lequel je ne suis presque pas en retard...)