Depuis que je suis toute petite j'ai un sang qui plait particulièrement aux insectes, et surtout aux moustiques d'ailleurs.
Cette nuit j'en ai encore fait les frais, juste quelques heures passées en sa compagnie et je me retrouve avec pas moins de 6 piqures sur le corps. Parmi celles qui me rendent dingue là tout de suite s'entend, si ça se met j'en ai d'autres encore à découvrir. L'animal était vicieux en plus, il était discret, pas de bzzz insupportable dans les oreilles et bien entendu des réflexes à toutes épreuves, impossible de le chopper en vol et à mains nues.
Mais bon ce qui est injuste c'est qu'une fois encore je me retrouve avec plein d'endroits boursouflés, mais vraiment hein, à croire qu'il, enfin elle vu qu'il n'y a soit disant que les femelles moustiques qui se nourrissent de sang, était radioactif. Était oui, je l'ai chopée tout à l'heure. Ça m'a demandé des acrobaties de malade, perchée sur mon appuie de fenêtre, chaussettes aux pieds et tapette à mouche en main, mais je l'ai eue! Enfin il parait... On m'a dit qu'on l'avait vue tomber, moi je l'ai vue s'envoler... J’espère me tromper. Je le saurais demain matin.

Enfin, je disais que ce qui n'est pas juste c'est que Sieu K lui n'a pas l'ombre d'une petite piqure alors qu'il dort tout aussi peu habillé que moi. Oui j'aime être accompagnée dans mes malheurs, bouh la vilaine égoïste. Mais non, son sale sang tout épicé de chinois (ou thaï, c'est pareil hein) plait nettement moins que le mien, addoucit et sucré par les quantités monstres de chocolat que j'ai du ingerer jusqu'à présent. D'un coté je comprends, c'est clair que le mien a l'air nettement plus mieux vu comme ça, mais n'y a t-il aucun moustique prêt à prendre des risques et à s'essayer à la bouffe qui arrache le gosier?
Enfin bon, c'est ça ou alors le fait qu'il dorme tout emmitouflé dans les draps, surement par crainte du monstre tapi sous notre lit, et ce même en plein été alors que le reste du monde dormirait volontiers tout nus en plein air. En général même sa tête dépasse à peine, donc à part une piqure en plein milieu du front... Mais même ça il n'en a pas! Alors que moi je serais plutôt du genre à toujours avoir un ou plusieurs membres qui s'éclipsent des draps pour avoir moins chaud.
La tentation est peu être trop grande pour leurs trompes affamées...

La bonne nouvelle, ou pas, ça dépend comment on voit les choses, c'est que si je suis toujours en vie avec un sang pareil après, houla oui, autant d'années, c'est que les vampires ne doivent pas exister. Ou alors qu'ils ont des gouts très différents de ceux des moustiques... Ce qui serait assez logique d'ailleurs vu qu'on les associerait de prime abord plutôt aux chauves souris, et que, dieu soit loué, jamais aucune ne m'a encore attaquée alors que je me promenais la nuit.
Notez que ça ferait une note intéressante, mais je m'en passerais sans soucis, elles sont déjà si peu nombreuses dans la région que ça chagrinerais d'en abimer une en la chassant après son attaque.
Et donc ceux, et surtout celles, qui rêveraient de se faire mordre par un beau vampire du genre de Ian Somerhalder peuvent donc respirer (tant qu'ils le peuvent encore du moins) et continuer à espérer la vie éternelle donnée par un coup de dents longues.

A part ça je suis embêtée, je n'ai aucune image perso qui entre dans le thème des moustiques, des vampires et encore moins du sang...  
Je vais donc faire dans le hors sujet total (c'est ce que je fais le mieux non?) et vous mettre une photo de chez moi, alliance improbable entre la civilisation, l'art de rue même et la nature.
Un peu comme celle faite un tout petit peu plus tôt ici même, entre les vampires et les moustiques.
Donc pas complétement hors sujet non plus. Il y a toujours moyen de trouver un rapport entre deux choses que l'on choisit, aussi éloignées soit-elles. Le tout c'est de chercher un minimum ;)

 

parx-by-kobaitchi

Rendez-vous sur Hellocoton !